Comment construire soi-même un abri de jardin ?

Dernière mise à jour: 13.06.24

 

Pour mettre vos outils et vos meubles d’extérieur à l’abri des intempéries, un abri de jardin constitue une solution pratique. Le construire par vous-même est encore plus judicieux, car vous pouvez ainsi l’adapter à vos propres besoins. Vous cherchez des idées sur comment s’y prendre ? Voici nos conseils sur les étapes à suivre pour réussir votre construction.

 

Choix de matériaux de construction

Selon vos besoins, le style recherché et la mise en harmonie avec votre jardin, ce cabanon peut être fait de bois, de composite, de PVC, de métal ou d’autres matériaux. Toutefois, le matériau couramment utilisé pour la structure d’un abri de jardin que l’on fabrique soi-même est le bois. En effet, le bois est une matière naturelle qui s’harmonise facilement avec l’esthétique d’un jardin. En outre, son assemblage est souvent simple et ne nécessite que quelques outils, des clous ou des vis ainsi que de la colle pour les projets de bricolage.

Si le bois a également la cote auprès d’un grand nombre de personnes, c’est parce que ce matériau est noble et chaleureux. Il est facile de le personnaliser selon vos besoins. En le choisissant comme matériau de fabrication de votre cabanon, vous avez un large choix d’essences dont le pin naturel, le sapin, l’épicéa, le bois autoclave ou le cèdre.

Pour le sol de la cabane de jardin, vous avez le choix entre une dalle de béton, des plots en béton ou un sol sur pilotis. En ce qui concerne la toiture, celle-ci peut être recouverte de tôle en acier, de panneaux polycarbonates, de shingle, de membrane en caoutchouc, de bitume ou de tuiles.

 

Vérification des règles d’urbanisme

Avant de commencer vos travaux, renseignez-vous sur les règles d’urbanisme en vigueur. Ne vous laissez pas tenter de penser que la construction a lieu dans votre propriété privée et qu’il n’y a pas de règles d’urbanisme à respecter.

Très souvent, pour une cabane de jardin de moins de 5 m2, vous pouvez réaliser cette construction sans aucune formalité. Lorsque cette mesure varie entre 5 et 20 m2, il est couramment nécessaire de déclarer les travaux auprès de la mairie. Lorsque vous dépassez les 20 m2, une demande de permis de construire doit être effectuée avant d’entamer vos travaux.

 

Choix de l’emplacement et établissement d’un plan

La mise en place d’un abri de jardin ne doit pas se faire au hasard. Il faut vous assurer de choisir un bon emplacement par rapport à l’organisation de l’espace extérieur et l’utilisation prévue du cabanon. Il est courant d’installer cette structure au fond du jardin, mais il n’y a pas de règle stricte à suivre concernant ce point.

Choisissez seulement un endroit facile d’accès aux gros équipements si l’abri de jardin se destine à cet usage. Optez pour un emplacement dont le sol n’est ni boueux ni trop humide. Le sol de cet emplacement doit aussi être plat.

Lorsque cet emplacement est choisi, dessinez un plan de la cabane de jardin à construire. Mettez sur papier ce que vous voulez obtenir et les caractéristiques de l’ouvrage. Si vous êtes à l’aise avec l’informatique, vous pouvez même utiliser un logiciel de conception 3D.

Tout cela réalisé, passez à l’approvisionnement en matériaux et équipements pour la construction proprement dite. Faites une liste de tout ce dont vous aurez besoin pour travailler en continu et finir vite la construction.

 

Préparation du terrain

Il est toujours nécessaire de préparer le terrain avant de construire un abri de jardin. Cette préparation commence par la délimitation de l’emplacement du cabanon avec des piquets en bois qu’une corde relie. Passez ensuite à l’ameublissement de la terre. Ensuite, il faut nettoyer l’emplacement en le débarrassant des pierres et des racines de plantes. Pour finir, tassez le sol.

Si vous souhaitez établir une véritable fondation pour une meilleure stabilité de la structure, la dalle de béton est une excellente alternative. Pour la mettre en place, les travaux commencent par les fondations de la construction qui doivent être creusées selon l’épaisseur souhaitée. Mettez-y du sable et de l’agrégat avant d’y étaler le béton. Après l’avoir lissé, il faut attendre qu’il sèche au moins durant 48 h avant de passer à l’étape suivante.

Mise en place de l’ossature

En considérant le cas du bois comme matériau principal de la structure, il faut monter les murs de l’abri de jardin un à un. Respectez dès le départ la place des fenêtres et des portes s’il y en a.

Commencez par couper les montants verticaux en respectant la hauteur que vous avez choisie. Après le montage de l’ossature, les lames de bois ferment les murs. Assurez-vous dans ce cas d’avoir des angles bien positionnés pour éviter la déformation au fil du temps.

 

Montage de la toiture et pose du revêtement

Pour la toiture, commencez par construire la structure de la charpente du toit. Cette partie constitue l’ossature du toit. Une fois la structure mise en place, pour mettre l’intérieur de votre cabane de jardin à l’abri de l’humidité, utilisez un film géotextile avant de poser le revêtement de la toiture.

Il ne faut pas prendre à la légère la structure et le revêtement de ce toit. En effet, une cabane de jardin se destine à être exposée à des conditions extérieures pendant toute l’année, contrairement à un coffre de rangement extérieur qui est déplaçable. Ce composant est le garant de l’étanchéité et de l’isolation de l’intérieur de votre abri de jardin, si bien que le choix de son matériau ne devrait pas se limiter à l’esthétique.

Tenez également compte de la situation géographique de votre région pour choisir le revêtement du toit. La tôle en acier ne convient pas, par exemple, à des endroits situés en bord de mer. Le shingle, quant à lui, est très apprécié pour sa résistance et sa durabilité dans le temps tout en offrant une belle esthétique à votre abri de jardin. 

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS