Comment faire fuir les sangliers : Guide complet pour protéger votre jardin

Dernière mise à jour: 23.07.24

 

Les sangliers, animaux sauvages que l’on retrouve dans de nombreuses régions du monde, représentent un défi de taille pour les propriétaires de jardins et d’espaces verts. Ces créatures robustes et omnivores sont réputées pour leur capacité à causer des dégâts considérables aux cultures, aux pelouses et même aux infrastructures. Vous faites face à ce problème et vous voulez savoir comment faire fuir ces animaux sans pour autant appliquer des mesures drastiques ? Voici quelques idées de répulsif sanglier efficace.

 

Comprendre les sangliers et leur comportement

Pour pouvoir protéger efficacement les jardins des intrusions de sangliers, avant d’utiliser un répulsif sanglier puissant, il est essentiel de comprendre leur comportement et leurs habitudes.

Les sangliers sont des mammifères omnivores appartenant à la famille des suidés. Leur régime alimentaire est varié, comprenant des racines, des tubercules, des fruits, des insectes et même de petits animaux. Cette diversité alimentaire les pousse à explorer de vastes territoires à la recherche de nourriture.

Les sangliers sont principalement nocturnes leur permettant d’éviter les prédateurs et de se nourrir en toute sécurité. Une des activités les plus destructrices des sangliers est le fouissage. 

Ils s’attaquent aux jardins pour plusieurs raisons, principalement liées à la recherche de nourriture et de refuge. Les jardins offrent une source riche et variée de nourriture pour ces animaux. Ils sont particulièrement attirés par les cultures riches en glucides comme le maïs, les pommes de terre et les tubercules.

 

Pourquoi éloigner les sangliers ?

Il est essentiel de prendre des mesures pour éloigner les sangliers de vos jardins et espaces verts pour plusieurs raisons importantes :

 

  • Prévenir les dégâts matériels

Les sangliers peuvent causer des dommages significatifs aux jardins, aux cultures, et aux infrastructures comme les clôtures et les systèmes d’irrigation. Leur habitude de fouissage pour trouver de la nourriture peut dévaster les pelouses et les parterres de fleurs, entraînant des coûts élevés de réparation et de remplacement, d’où l’intérêt d’utiliser un répulsif sanglier fait maison.

 

  • Assurer votre sécurité et celle de vos proches

Bien que généralement non agressifs envers les humains, les sangliers peuvent représenter une menace s’ils se sentent menacés ou acculés. Les collisions avec les véhicules sur les routes sont également fréquentes et peuvent causer des blessures graves voire mortelles. Éloigner les sangliers permet de minimiser ces risques et d’assurer la sécurité de votre famille.

 

  • Préserver les écosystèmes locaux

Les sangliers peuvent perturber les écosystèmes locaux en détruisant la végétation indigène et en chassant d’autres espèces animales. Leur présence en grand nombre peut entraîner une réduction de la biodiversité et déséquilibrer les habitats naturels. En les tenant à distance, vous contribuez à la conservation des écosystèmes locaux.

 

  • Limiter la propagation de maladies

Les sangliers sont porteurs de diverses maladies, telles que la peste porcine africaine et la brucellose, qui peuvent se transmettre aux animaux domestiques et même, dans certains cas, aux humains. Maintenir les sangliers éloignés à l’aide d’un dispositif semblable à un meilleur effaroucheur oiseaux réduit le risque de propagation de ces maladies.

 

  • Réduire le stress des animaux domestiques

La présence de sangliers est source de stress pour les animaux domestiques, comme les chiens et les chats. Les rencontres avec des sangliers provoquent des comportements anxieux ou agressifs chez vos animaux de compagnie, perturbant leur bien-être. En éloignant les sangliers, vous assurez un environnement plus calme et sécurisé pour vos animaux domestiques.

 

Les solutions pour faire fuir les sangliers

Comment faire fuir un sanglier ? Voici quelques méthodes qui ont fait leurs preuves auprès de nombreux jardiniers.                                                                        

  1. Les méthodes de dissuasion physiques

Pour empêcher les sangliers d’entrer chez vous, vous pouvez opter pour des méthodes de dissuasion physiques qui suivent les mêmes principes que l’utilisation d’un filet pour les oiseaux.

 

  • Clôtures rigides : une barrière physique efficace

Comment faire fuir les sangliers ? Les clôtures rigides constituent une première ligne de défense contre les sangliers en créant une barrière physique qu’ils ne peuvent pas traverser. Utilisez du fil de fer galvanisé pour une bonne résistance à la rouille et une durabilité optimale ainsi que du treillis métallique pour une protection robuste. Choisissez une hauteur d’au moins 1,5 mètre pour empêcher les sangliers de sauter par-dessus et enterrez la base de la clôture à environ 30-50 cm sous terre pour éviter qu’ils ne creusent en dessous.

 

  • Clôtures électrifiées : une solution renforcée

Comment éloigner les sangliers ? Les clôtures électrifiées ajoutent une dimension supplémentaire de dissuasion en délivrant une légère décharge électrique aux animaux qui tentent de les traverser. Les clôtures électrifiées utilisent un générateur de courant qui envoie des impulsions électriques le long des fils. Lorsqu’un sanglier touche la clôture, il reçoit une décharge qui le dissuade de poursuivre. Bien que les décharges soient désagréables, elles ne sont pas dangereuses pour les animaux ou les humains. Il est cependant essentiel d’installer des panneaux de signalisation pour avertir de la présence de ce répulsif pour sanglier.

 

  1. Les répulsifs naturels et “maison”

Utiliser du répulsif sanglier naturel est une approche respectueuse de l’environnement pour éloigner ces animaux. Voici quelques méthodes efficaces que vous pouvez essayer :

 

  • Répulsifs à base de silice : comment ça marche ?

Les répulsifs à base de silice sont souvent utilisés pour leur capacité à irriter les muqueuses des animaux pour les décourager de s’approcher des zones traitées. La silice est un minéral qui, lorsqu’il est dispersé sous forme de poudre ou de gel, crée une sensation désagréable pour les sangliers lorsqu’ils le touchent ou le sentent. Les produits à base de silice peuvent être appliqués directement sur le sol ou les plantes que vous souhaitez protéger.

 

  • L’odeur de l’homme : une méthode simple et naturelle

Comment faire fuir des sangliers ? Les sangliers ont un odorat très développé et peuvent être effrayés par l’odeur humaine, qu’ils associent au danger. Récupérez des cheveux dans une brosse ou chez un coiffeur et dispersez-les autour de votre jardin pour former un répulsif sanglier agricole. Vous pouvez aussi accrocher de vieux vêtements ou des morceaux de tissu imbibés de sueur humaine autour de la zone à protéger. Bien que moins pratique, certains recommandent aussi d’utiliser de l’urine pour marquer le territoire et dissuader les sangliers.

 

  • Autres répulsifs “maison”

Comment repousser les sangliers ? Les répulsifs naturels sont efficaces pour une protection à court terme et sont sans danger pour l’environnement. Ils sont particulièrement utiles comme complément à d’autres méthodes de dissuasion. Vous pouvez par exemple faire un mélange d’ail et de piment, les mixer et les laisser reposer pendant 24 heures, puis filtrez le mélange. Vaporisez  le mélange autour des plantes et des zones vulnérables. Réappliquez après la pluie. Vous pouvez aussi opter pour lhuile essentielle de menthe poivrée ou les clous de girofle qui constituent des répulsifs efficaces contre ces animaux une fois qu’ils sont posés aux endroits où ils passent.

Une autre méthode simple, faites fondre une pastille de camphre dans de l’eau puis vaporisez le produit à l’endroit voulu. Son odeur est très puissante et fait fuir les sangliers.

  1. Les dispositifs sonores et lumineux

Les dispositifs sonores et lumineux sont des méthodes efficaces pour dissuader les sangliers de pénétrer dans les jardins et les espaces verts. Ils exploitent la sensibilité des sangliers aux bruits et aux lumières soudaines pour les effrayer.

  • Appareils sonores

Quel bruit pour faire fuir les sangliers ? Tout comme les dispositifs faisant du bruit pour faire fuir les pies, les appareils sonores utilisés pour repousser les sangliers émettent des sons à des fréquences spécifiques qui sont désagréables pour ces animaux. Beaucoup de dispositifs sonores émettent des ultrasons, généralement dans une plage de 20 à 65 kHz. Les sons de l’effaroucheur sanglier sont inaudibles pour les humains mais très perturbants pour les sangliers.

  • Dispositifs lumineux

Comment faire peur à un sanglier ? Les dispositifs lumineux, comme les projecteurs à détecteur de mouvement, effrayent aussi ces animaux en les surprenant avec une lumière soudaine. Pour faire fuir les sangliers, vous pouvez choisir  des projecteurs à détecteur de mouvement ou des lumières stroboscopiques qui émettent des flashs de lumière rapide, créant un environnement désorientant pour les animaux. 

 

  1. Les méthodes de lutte biologique

Comment faire fuir une fouine ? Les méthodes de lutte biologique contre les sangliers comprennent l’utilisation de prédateurs naturels et de plantes répulsives. L’utilisation de prédateurs naturels implique de favoriser la présence d’animaux qui chassent les sangliers, tels que les loups et les grands félins. 

Ces prédateurs peuvent être efficaces dans certaines régions où leur présence est naturelle et contrôlée. Par exemple, les loups peuvent réguler les populations de sangliers en réduisant leur nombre, ce qui limite les dégâts causés par ces derniers.

En ce qui concerne les plantes répulsives, certaines espèces peuvent être choisies pour dissuader les sangliers de s’approcher des jardins et des cultures. Les sangliers ont une aversion pour certaines odeurs et goûts rendant certaines plantes particulièrement utiles pour les repousser. 

Parmi les plantes répulsives efficaces, on trouve le ricin, l’absinthe et le sureau noir. Pour intégrer ces plantes dans votre jardin pour faire fuir les sangliers, plantez-les en bordure de votre propriété ou autour des zones que vous souhaitez protéger. En formant une barrière naturelle, ces plantes dissuadent les sangliers de pénétrer dans les zones sensibles. 

 

5.Techniques de capture et de relâchement

Comment se débarrasser des sangliers ? Les techniques de capture et de relâchement des sangliers dans le respect de la législation en vigueur est aussi une méthode efficace pour éloigner les sangliers. En ce qui concerne le piégeage, il existe plusieurs types de pièges utilisés pour capturer les sangliers, tels que les cages-pièges et les pièges à panneaux

Les cages-pièges sont souvent utilisées, car elles permettent de capturer l’animal vivant sans le blesser. Il est crucial de vérifier la légalité de ces dispositifs dans votre région, car certaines juridictions peuvent interdire ou réglementer strictement leur utilisation pour des raisons de sécurité et de bien-être animal. 

Une fois le sanglier capturé, il est important de suivre des procédures sécuritaires pour son relâchement. Le relâchement doit se faire dans un environnement adapté, loin des zones habitées et des cultures agricoles, pour minimiser les risques de conflits futurs. Il est recommandé de travailler avec des professionnels de la faune pour garantir que le relâchement se déroule sans danger pour l’animal et les personnes impliquées.

Les règles et régulations concernant le piégeage et la relâche des sangliers varient selon les régions. Il est essentiel de se renseigner auprès des autorités locales sur les permis requis et les réglementations applicables avant de procéder au piégeage.

 

Que faire en cas de dégâts constatés ?

En cas de dégâts causés par les sangliers, tout d’abord, l’évaluation des dégâts est essentielle. Faites un tour complet des zones touchées pour déterminer l’ampleur des dommages.

Après avoir constaté les dégâts, mettez en place des mesures temporaires pour empêcher d’autres intrusions des sangliers. Réparez les clôtures endommagées et envisagez l’installation de barrières supplémentaires ou de dispositifs dissuasifs.

Enfin, contactez les autorités locales pour signaler les dégâts. Elles pourront vous fournir des conseils spécifiques sur les mesures à prendre et, dans certains cas, elles peuvent avoir des programmes de compensation pour les dégâts causés par la faune sauvage.

 

En conclusion, les sangliers représentent une menace sérieuse pour les jardins et les cultures, nécessitant des mesures de prévention et de gestion adaptées. En combinant des solutions physiques, naturelles et légales, vous pouvez minimiser les dégâts causés par ces animaux tout en respectant leur habitat naturel. En cas de dommages, il est essentiel d’évaluer les dégâts, de prendre des actions immédiates pour prévenir de nouvelles incursions, et de collaborer avec les autorités locales pour obtenir soutien.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS