Jardin bio : dites adieu aux pesticides chimiques et misez sur des produits naturels !

Dernière mise à jour: 22.04.24

 

Envie d’un jardin 100 % bio avec des plantes en parfaite santé ? N’utilisez donc plus de pesticides à base de substances chimiques. À la place, servez-vous de traitements et produits naturels maison, que vous aurez préparés par vos propres soins… Certains permettent d’éliminer les parasites tandis que d’autres apportent de l’énergie aux végétaux et les enrichissent. Découvrez ces solutions naturelles dans les lignes qui suivent.

 

Quelques traitements naturels incontournables dans le jardin

Divers produits naturels se révèlent indispensables pour garder votre jardin sain et vos plantes en pleine forme. Vous devez connaître l’usage de chacun d’eux afin de vous en servir à bon escient. Il ne s’agit pas d’un parie sportif où vous pouvez choisir un cheval au hasard. En effet, chaque traitement joue un rôle spécifique.

 

Le marc de café : excellent engrais

Comme engrais naturel, le marc de café n’a pas son pareil. Ce, car il contient des sels minéraux et de l’azote en grande quantité. Il constitue en outre un excellent répulsif qui permet de chasser efficacement les vers et les fourmis.

 

Le savon noir : répulsif de premier choix

Le savon noir est un super produit pour se débarrasser des pucerons, ainsi que des petites cigales, des archiptères et des hémiptères. Pour son emploi, il vous suffira de diluer une cuillerée de poudre de savon noir dans de l’eau chaude. Laissez ensuite refroidir puis aspergez le mélange ainsi obtenu sur les zones aériennes de vos plantes. Opérez de préférence en soirée.

 

Le bicarbonate de soude : produit polyvalent

Bien réputé pour ses bienfaits sur la santé, mais aussi ses prouesses pour les tâches domestiques, le bicarbonate de soude se veut utile dans le jardin. Produit polyvalent, il fait non seulement office d’insecticide, mais également de fongicide et d’herbicide.

Pour son utilisation dans le jardin, voici comment vous devez procéder. Versez une cuillerée à café de bicarbonate dans un litre d’eau, puis ajoutez-y une cuillerée à café de savon noir. Cela aidera à prévenir l’apparition du mildiou. Il ne vous reste qu’à vaporiser cette mixture sur vos plantes une fois par semaine.

Le bicarbonate permet par ailleurs de diminuer l’acidité d’un sol. Pour ce faire, vous devez simplement incorporer le produit dans le sol. N’en abusez toutefois pas, car cela pourrait avoir des effets nuisibles. Le sol pourrait manquer d’acidité.

Le lait de vache : des propriétés fongicides insoupçonnées

Peu de personnes le savent, et pourtant, le lait de vache détient de grandes vertus fongicides. Ainsi, ce produit permet de lutter contre l’oïdium. Il suffit d’en pulvériser une fois tous les 10 jours. Pour la quantité, prenez par exemple 10 ml de lait mélangé à 10 cl d’eau.

 

L’argile : un fongicide et produit antiseptique naturel par excellence

L’argile, et plus exactement le kaolin ou argile blanche, possède des propriétés antibactériennes, fongicides et antiseptiques. Mélangez donc 50 g d’argile blanche à un litre d’eau puis recouvrez les troncs d’arbre avec cette mixture. Cela permettra de protéger les arbustes et arbres de différentes maladies. De plus, le mélange aide à supprimer les larves.

 

Quelques huiles essentielles utiles dans le jardin

Les huiles essentielles agissent, elles aussi, comme des éléments protecteurs dans le jardin. Riches en principes actifs, elles s’emploient principalement dans le cadre de traitements curatifs. Puisque les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l’eau, lorsque vous en ferez usage, vous devez d’abord les mélanger à du savon noir, du liquide vaisselle bio ou de l’huile végétale. Il vous restera à ajouter 20 à 25 gouttes d’huiles essentielles diluées à un litre d’eau.

Parmi les huiles essentielles les plus usitées dans le jardin, l’on peut entre autres citer l’huile essentielle de carpocapse, de clou de girofle et d’ail. Elles sont d’excellents insectifuges. Parmi les huiles essentielles insecticides, l’on compte l’huile essentielle de géranium et de pamplemoussier. Elles aident à combattre les chenilles, les pucerons, les aleurodes et les fourmis.

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS