Gazon du jardin : comment l’entretenir au mieux ?

Dernière mise à jour: 05.03.24

 

Vous avez du gazon dans votre jardin ? L’idéal pour profiter d’un peu de verdure chez soi ! Mais afin de conserver le gazon bien vert et surtout au même niveau, quelques travaux d’entretien sont à effectuer régulièrement. Cela implique de réaliser des tâches plutôt simples, comme le bêchage, le compostage, la tonte, et bien sûr l’arrosage. Pour entretenir votre pelouse au mieux, les étapes ci-dessous seront à suivre. Découvrez donc les travaux de jardinage à pratiquer de manière régulière.

 

Fertilisation du sol : pour un gazon qui pousse correctement

Au fil du temps, le sol s’épuise et devient pauvre. C’est alors que le gazon ne reçoit plus les substances nutritionnelles dont il a besoin, comme le phosphore, l’azote ou le potassium. C’est pour cela que la fertilisation du sol est nécessaire. Pour ce faire, rajoutez de l’engrais pour pelouse au minimum une fois par an.

En règle générale, lorsque vous achetez de l’engrais, vous trouverez sur l’emballage de celui-ci des instructions qui indiquent le mode d’emploi du produit, et notamment la fréquence d’usage et le dosage. Pour opérer comme il se doit, suivez bien ces notices. C’est comme lorsque vous jouez sur betFIRST roulette en ligne. Pour réussir, respecter les règles s’avère essentiel.

 

Scarification : tâche primordiale pour supprimer la mousse

Une des principales tâches à accomplir pour l’entretien du gazon consiste à bêcher le sol. Ceci, afin de se débarrasser du feutre et de la mousse qui s’entassent sur les herbes de la pelouse. Ces détritus ne laissent ni l’air, ni la pluie et encore moins les nutriments pénétrer dans le sol.

En outre, scarifier le sol aide à ramollir les croûtes du sol qui ont durci. En principe, vous devez exécuter ce travail au moins deux fois tous les ans. Grâce à la scarification, votre gazon se régénèrera. Ce qui lui permettra de mieux verdir.

 

Compostage et ajout de terreau : pour un sol bien riche

À l’instar de l’engrais, le compost et le terreau aident à enrichir le sol et par la même occasion à nourrir correctement la pelouse. De surcroît, ces éléments permettent de modifier le sol afin qu’il soit plus épars ou qu’il soit moins acide.

Il est conseillé d’entamer le terreautage après avoir scarifié le sol. De cette façon, le terreau fusionne plus aisément avec le sol. Parallèlement à cela, il sera plus facile au sol d’assimiler les éléments nutritifs qu’il lui faut.

Arroser la pelouse : une phase à ne surtout pas négliger

Arroser le gazon compte parmi les tâches non négligeables pour l’entretenir dans les règles de l’art. Au cours de la période estivale, la pluie n’est pas abondante, pour hydrater suffisamment la pelouse. Pour cette raison, l’arrosage se révèle indispensable. Pour cela, au lieu d’entreprendre des arrosages fréquents, arrosez de temps en temps, mais avec abondance.

Ce, car arroser fréquemment le gazon peut entraver le développement de ses racines. Pour bien l’arroser, procédez de préférence le soir, après le coucher du soleil. Une chose importante, vous devez songer à arroser à une heure précise chaque jour.

 

Tondre le gazon : pour préserver sa beauté

Pour profiter d’un gazon toujours vert, il est recommandé de le tondre régulièrement. Si la tonte permet de jouir d’une pelouse esthétique, cette opération aide également à éviter que les mauvaises herbes prolifèrent. Les couper et les tondre permet en effet de stopper leur développement.

Par ailleurs, la tonte contribue à la pousse de nouvelles tiges. Cela rend le gazon plus dense. Avant de commencer à tondre votre pelouse, attendez d’abord qu’elle soit bien sèche. Aussi, pensez à tondre durant le printemps et l’automne, à raison d’une fois tous les 10 jours. En vous conformant à toutes ces phases, votre gazon reste vert et bien entretenu.

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS