Comment bien tailler la haie ?

Dernière mise à jour: 05.03.24

 

La taille est une étape essentielle dans l’entretien des haies. Même si elle semble être une tâche simple, réalisée par tâtonnement, cette taille peut tourner au désastre. Maîtriser l’art de tailler une haie nécessite de la patience, de la pratique et une bonne connaissance des techniques appropriées. Alors, comment bien tailler la haie ? Notre article vous répond.

 

Pourquoi tailler la haie ?

Quelle que soit la variété d’arbuste choisie, Troene ou autres, la haie a besoin d’être taillée. Il y a plusieurs raisons qui expliquent l’importance de cette taille, dont l’amélioration de l’esthétique de ce végétal d’une façon générale. En plus de lui donner de la forme, cette action rend la haie volumineuse pour lui permettre de jouer son rôle de barrière qui met à l’abri des regards indiscrets.

La taille assure également un bon développement de la haie. Lorsqu’elle se fait sur une base régulière, elle permet aux arbustes de gagner en volume et en densité en un rien de temps. Elle est favorable à la croissance et à la santé de la haie dans l’ensemble, à condition de ne pas retirer plus d’un tiers de la croissance à chaque fois pour éviter de stresser la plante.

 

Quand tailler la haie ?

La haie devrait être taillée au moins une fois tous les ans. Certains arbustes nécessitent d’être taillés deux fois par an, à cause de leur croissance trop rapide liée à une terre riche ou à la variété des végétaux qui constituent la haie.

Cette taille se fait habituellement entre le mois d’août et avant la fin de la période hivernale. Les périodes de gel ou de fortes chaleurs ne sont pas idéales pour réaliser cette action. C’est pourquoi pour certaines variétés, il ne faut pas aller au-delà du mois de septembre étant donné que les nouvelles pousses pourront ne pas atteindre leur maturité jusqu’à l’arrivée du gel pouvant conduire à leur endommagement. C’est un paramètre à considérer lorsqu’il convient de tailler une haie de Thuya.    

 

Les techniques pour bien tailler la haie

Bien que la tâche semble facile à première vue, tout le monde n’a pas la capacité de tailler la haie dans les règles sans adopter quelques techniques de base.

Une taille régulière : Assurez une taille régulière et n’attendez pas que la haie soit trop dense pour réaliser cette action afin de l’alléger. Le but est d’assurer une croissance uniforme des arbustes. 

Utilisation de guide : Evitez de réaliser la taille au hasard. Pour maintenir une haie droite et uniforme, vous pouvez tendre une corde ou utiliser un guide pour vous assurer que la coupe est droite et à la bonne hauteur.

Taille à partir de la base : Commencez par tailler la base de la haie légèrement plus large que le sommet pour permettre à la lumière d’atteindre toutes les parties de la plante. Une taille de bas en haut facilite aussi l’élimination des déchets. En outre, réalisée de cette manière, la coupe ne risque pas de faire plier les tiges vers l’intérieur.

Taille des côtés avant le haut : Pour vous faciliter la tâche, taillez aussi les côtés de la haie avant le haut, car réaliser cette taille au-dessus demande de faire plus d’effort.  

Une pente légère : Pour empêcher le haut de la haie d’ombrager le bas, gardez également une pente légère vers l’extérieur lors de la taille.

Utilisation des outils d’une façon adaptée : Si vous utilisez un taille-haie, ne le tenez pas à bout de bras, mais placez-le plutôt plus près de votre corps afin d’éviter de vous fatiguer inutilement. En outre, servez-vous d’un échafaudage pour réaliser la taille au-dessus de la haie afin d’assurer à la fois votre confort et votre sécurité.

Élimination des branches mortes ou endommagées : Pour favoriser le bon développement de la haie après cet entretien, éliminez tout de suite les branches mortes, endommagées ou malades. Retirez-les jusqu’à leur point d’attache.

Élimination des déchets : Après avoir terminé la taille, débarrassez-vous des feuilles et des branches autour de la haie pour un résultat visuellement impeccable, mais surtout afin d’éviter les infestations de ravageurs et des maladies.

Choix de bon matériel

Choisissez le bon matériel pour tailler la haie plus facilement et efficacement.

Pour une haie basse, vous pouvez vous limiter à utiliser une simple cisaille manuelle. Bien affûté, cet outil permet d’avoir une coupe nette. Il ne consomme pas d’énergie et son maniement est facile. Pour les branches épaisses, le sécateur est un équipement efficace pour les tailler.

Si le végétal se situe à moins de deux mètres, n’est ni large ni trop haut, servez-vous d’un taille-haie filaire ou à batterie selon votre choix. Par contre, s’il est haut, large et long à la fois, optez pour un taille-haie sur perche thermique qui a l’avantage d’être non seulement puissant, mais également autonome. Dépourvu de fil, cet équipement permet de travailler en totale liberté de mouvement.

Pour vous débarrasser des déchets, utilisez un râteau et une pelle. Un souffleur vous serait également d’une aide précieuse pour rassembler les feuilles qui résultent de la taille. Rassemblez ces déchets dans des sacs à végétaux ou dans des bâches avant de les broyer pour faire du compost ou bien avant de les transporter vers un centre de recyclage.

N’oubliez pas d’entretenir vos outils et équipements de jardinage après leur usage. Éliminez les restes de feuilles ou de terre avec une brosse ou un chiffon humide. Vérifiez qu’aucun élément de l’outil utilisé ne s’est dévissé ou déboulonné au cours de la taille. Affûtez la lame des outils de coupe pour qu’ils gardent leur performance au fil des années.

Pour vous protéger en accomplissant cette tâche, enfilez des vêtements de travail, des gants de protection, des lunettes de protection et même des chaussures de sécurité.

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS