Donnez une touche d’exotisme à votre jardin avec Fatsia Japonica

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Connu sous le nom d’Aralia du Japon, le Fatsia japonica est une plante qui se cultive en intérieur comme en extérieur. On le voit généralement pousser sur le littoral du pays du soleil levant, mais également en Corée du Sud. De par sa beauté imposante, cet arbuste peut tout aussi bien embellir les jardins, les balcons et les différentes pièces de la maison.

 

Une plante à silhouette ample et élégante

Le Fatsia japonica est un arbuste très imposant. Il se démarque par sa large silhouette. Si au Japon il pousse de façon spontanée sur les littoraux, dans l’Hexagone, beaucoup le cultivent en intérieur, dans un pot. C’est une plante verte exotique notamment appréciée pour ses grandes feuilles vertes aux éclats brillants et son aspect ample et élégant.

 

Comment cultiver le Fatsia japonica ?

Cette plante exotique d’extérieur se cultive très bien en pleine terre. Une méthode souvent appliquée dans les régions où la température ne baisse jamais en dessous de -10 °C. Pour favoriser le semis de cet arbuste japonais persistant, plantez-le dans un endroit ensoleillé, à l’abri des vents froids. Vous pouvez par exemple le faire pousser dans un patio ou tout simplement à l’angle d’un mur dans un sol parfaitement drainé, mais frais.

Afin d’éviter à ce que son feuillage ne se grille au soleil, tâchez de semer les cultivars panachés à la mi-ombre. Durant les belles saisons, arrosez régulièrement le Fatsia japonica. Ainsi, vous garderez le sol toujours frais. En hiver par contre, laissez dame nature s’en occuper. Notons que l’Aralia est une plante qui se développe rapidement. Au printemps, en la taillant jusqu’à la moitié de la pousse de l’année précédente, vous lui conférerez une allure plus ramifiée et plus fournie.

En intérieur, il est fortement conseillé de cultiver le Fatsia japonica dans une pièce extra lumineuse. Il trouve également sa place dans un jardin d’hiver, une serre ou sur une véranda. Plantez-le dans du terreau accompagné de compost et mélangez au fond du pot dans lequel vous allez le mettre un lit de billes d’argile pour le drainage. En période de croissance, arrosez de temps en temps votre plante exotique d’intérieur pour éviter à ce que le substrat ne puisse sécher sur plus de 2 cm. Puis, apportez-y de l’engrais spécial plantes vertes tous les 10 jours, après que vous l’avez arrosé copieusement.

De base, le Fatsia japonica est une plante exotique extérieure résistant au froid. Il est donc favorable à une température qui avoisine les 18 °C et un taux d’hygrométrie élevé.

 

Comment multiplier le Fatsia japonica ?

Il existe deux manières de multiplier le Fatsia japonica. La première, c’est de procéder au prélèvement de rejets au printemps tout en conservant quelques racines. Coupez par la suite les feuilles inférieures puis, plantez la bouture dans un pot de fleur contenant un mélange humide et exposez-la à la lumière sans soleil direct. La croissance devrait normalement reprendre au bout d’un mois. La deuxième, c’est d’utiliser la méthode du semis.

Au printemps, cultivez les graines dans un mélange légèrement humidifié. Ensuite, placez-les sous la lumière, à une température d’environ 16 °C. Une fois que les plantules auront fait 5 cm de hauteur, repiquez-les dans des pots différents remplis de mélange pour adultes. Parmi les variétés et espèces de Fatsia japonica, on distingue les Fatsia Aurea, Marginata, Variegata et le Fatsia polycarpa.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS