Comment entretenir un oranger du Mexique ?

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

De son nom scientifique Choisya ternata, l’oranger du Mexique figure dans la famille des Rutacées où apparaissent également les agrumes. Il se reconnaît facilement grâce à ses feuilles lustrées ainsi que ses fleurs blanches accompagnées d’une odeur très agréable qui attire par ailleurs les papillons. Cette plante nécessite des soins particuliers pour garantir un meilleur rendement en termes de fructification.

 

Tout savoir sur l’oranger du Mexique

Le Choisya ternata figure parmi les arbustes à croissance lente à moyenne. Vous pouvez l’identifier plus facilement par son port touffu qui s’arrondit peu à peu au fur et à mesure que le temps passe. En comparaison avec l’oranger du Japon, celui-ci mesure généralement entre 1,5 à 2 m. Par contre, si vous ne le taillez pas alors il peut même atteindre les 3 m.

L’oranger du Mexique comprend des feuilles persistantes qui ont une très belle couleur verte bleutée et lustrée accompagnée d’une senteur d’écorce d’oranger. Quant à la grande fleur mexicaine, elle s’assemble en bouquets terminaux. En fonction du climat de la région où il est planté, les fleurs font leur apparition à partir d’avril jusqu’en juin et elles ont une forme étoilée d’un diamètre d’environ 3 cm.

Bénéficiant d’un niveau de rusticité moyen, il peut résister à des conditions jusqu’à -15 °C. Lorsqu’il est encore jeune, ce petit arbre mexicain est très sensible au froid. Par contre, il tolère bien la sécheresse durant la période estivale. L’une de ses particularités, c’est qu’il fait bon ménage avec les racines d’autres plantes. Cela dit, vous pouvez le planter entre les haies ou les rosiers sans que cela affecte son développement.

En termes de variétés, cette plante mexicaine a permis de créer plusieurs cultivars qui s’adaptent davantage aux espaces restreints.

 – Le « White Dazzler » est une espèce assez récente qui se reconnait aussi pour sa compacité. En effet, elle mesure généralement 1,30 m. Les feuilles sont finement divisées tandis que la floraison est particulièrement abondante. Cette plante a besoin d’une exposition en plein soleil.

 – Le « Sundance » est quant à lui identifiable par ses feuillages dorés pendant le printemps et qui verdissent en été. Cette variété est beaucoup plus adaptée aux emplacements à mi-ombre.

 – Concernant le « Snow Flurries », il possède une capacité de floraison supérieure et les feuilles sont finement divisées.

 – Enfin, le « Goldfinger » est aussi très compact, avec des feuillages fins affichant une couleur en jaune d’or. Il comporte des fleurs en blanc rosé et convient surtout pour les conditions à mi-ombre.

 

Comment planter l’oranger du Mexique ?

Étant donné que cette plante fait partie des arbustes persistants, la mise en terre est plutôt conseillée au printemps et au début de l’automne. Avant de planter un oranger, il ne faut pas oublier qu’il peut s’adapter à tous les niveaux d’exposition. En revanche, sa beauté est plus valorisée lorsqu’il est cultivé à mi-ombre. La floraison est réduite, par contre la senteur est maximisée.

Comme certains arbres à croissance rapide, cette plante a besoin d’un terrain qui soit bien ameubli en profondeur et drainé avec une bonne capacité humifère. Ce n’est pas tout, car elle convient au sol acide ou neutre sans pour autant craindre le calcaire.

Avant de procéder à la plantation, trempez la motte dans un récipient que vous avez rempli d’eau durant plusieurs minutes. Puis, faites un trou dont la largeur et la profondeur sont de 2 à 3 fois le volume des racines. Après cela, il faut penser à ameublir le sol, surtout s’il présente une caractéristique compacte. Dans ce cas, ajoutez des billes d’argile, du gravier ainsi que du sable grossier. Ensuite, posez la plante de sorte que la motte affleure le niveau du terrain. Arrosez abondamment et couvrez avec du paillis de feuilles afin de réduire les apports en eau futurs.

Si vous choisissez de planter de l’oranger du Mexique en pot de fleur, utilisez un bac bien profond dans lequel vous devez mettre du terreau avec de la perlite ou du sable. Versez alors des billes d’argile de 5 cm avant d’installer une voile de drainage. Placez par la suite la plante et ajoutez le substrat pour combler l’ensemble.

 

Comment bien entretenir le Choisya ternata ?

 – L’arrosage

Durant les deux premiers étés qui suivent la plantation de ce type d’oranger en pleine terre, arrosez régulièrement pour que le processus d’enracinement se déroule convenablement. Une fois que ce temps est passé, l’oranger du Mexique est capable de résister à des apports en eau espacés de plusieurs semaines. En revanche, le Choisya en bac consomme beaucoup plus d’eau, ainsi un arrosage d’une ou deux fois tous les 7 jours est nécessaire.

 – La taille

Cette plante adopte naturellement une belle forme sans que vous soyez obligé de la découper. Cela dit, la taille de l’oranger du Mexique n’est pas vraiment importante. En revanche, vous pourriez avoir besoin de diminuer sa croissance. Dans ce cas, cette pratique doit s’effectuer juste après la floraison printanière. Il est aussi important de supprimer les rameaux gelés ou morts.

 – La protection contre les maladies

Si vous respectez bien les conditions de culture, vous ne devriez pas faire face à une maladie de l’oranger. En revanche, les racines sont sensibles à la pourriture qui peut aboutir au dépérissement de l’arbre. Ainsi, il est donc nécessaire d’apporter un soin particulier au drainage du substrat tout en maîtrisant la quantité d’eau lors de l’arrosage.

 – La protection contre le gel

Qu’il s’agisse d’un oranger de Mexique à feuilles jaunes ou non, recouvrez la souche avec un épais paillis organique dès le début de l’automne. De plus, utilisez un voile d’hivernage pour envelopper la ramure si vous faites face à une forte gelée. Faites de même pour l’oranger du Mexique en bac et n’hésitez pas à les mettre dans un endroit bien illuminé, mais qui n’est pas chauffé si c’est nécessaire.

 – La fertilisation

Pour les plantes en pleine terre, il suffit d’appliquer un paillis de feuilles mortes pendant l’automne. Concernant les orangers en pot, utilisez un engrais spécifique pour les arbustes à fleurs chaque mois à partir de mai jusqu’en août. Cette pratique est destinée à favoriser la floraison tout en rendant les feuillages plus beaux. Cela dit, l’entretien de ce type d’oranger n’a plus de secret pour vous, alors il ne vous reste plus qu’à apprécier vos musiques sur votre lecteur CD portable, que vous pouvez écouter sous l’ombre de cet arbuste.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS