Comment sauver une azalée ?

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Sublimez votre jardin en y introduisant des variétés d’arbustes, notamment l’azalée. Tout horticulteur qui s’y connaît sait donner un effet particulier grâce à cette plante très connue dans le domaine du jardinage. Quoi qu’il en soit, la plupart des plantes requièrent une attention particulière ; en l’occurrence, l’azalée réclame un savoir-faire que nous explorerons à travers cet article. Aussi, nous avons mis en avant l’importance du pot de fleurs en terre cuite pour sa culture.

 

Qu’est-ce qu’une azalée ?

D’origine asiatique, l’azalée est un arbuste du genre rhododendron de la famille des éricacées. Si vous avez remarqué les plantes rustiques typiques des jardins en printemps, souvent taillées, vous pourrez y retrouver une variété de celle-ci. Normalement, elle est reconnaissable avec ses 4 ou 5 pétales sur une couronne. De surcroît, l’azalée se décline en bien des variétés selon son origine, et il est difficile de s’y retrouver. Déjà, il faut retenir que les rhododendrons ne sont pas tous des azalées étant donné que ces dernières n’en sont qu’un sous-genre. Si l’on va énumérer toutes les variantes avec leurs appellations, vous allez vite perdre le fil d’où l’usage du terme horticulteur générique : azalée.

Néanmoins, il est possible d’y voir plus clair avec une approche par catégorie. Généralement, vous pouvez trouver 2 genres distincts : l’azalée à feuille caduque et l’azalée à feuille persistante.

 – L’azalée de Chine ou à feuille caduque :

Cette catégorie se distingue principalement par sa plus grande résistance à la chaleur par rapport à l’azalée persistante. La liste est longue en ce qui concerne les variétés si nous ne citons que les azalées mollis, les azalées Knaps, les Northem Lights, sans parler des hybrides.

 – L’azalée japonaise ou à feuille persistante :

Un peu particulières, les azalées persistantes peuvent fleurir au printemps et en été. Toutefois, on constate une différence au niveau de la taille des feuilles : plus grandes pour les premières qui tombent à l’automne et petites pour la période estivale. En ce sens, on retrouve un bon nombre d’espèces à l’exemple des azalées du Japon ou encore des hybrides, telles les Stewartstonian.

Pourquoi des pots de fleurs en terre cuite pour l’azalée ?

Il s’agit d’une question récurrente pour une installation en maison. En utilisant un pot, vous avez une occasion d’exposer sa floraison sur votre balcon ou en intérieur.

Ce rhododendron est connu pour être un arbuste nécessitant une surveillance sur la quantité d’eau. En effet, l’azalée apprécie le sol acide difficilement convenable pour un pot. Heureusement pour vous, les pots en terre cuite permettent d’exploiter à fond cette faculté. C’est-à-dire la matière dont ils ont été faits, assure un bon drainage et une oxygénation des plantes.

Tout ceci est très encourageant, certes, mais il ne faut pas non plus exclure la taille de l’azalée. Selon l’espèce, vous aurez une dimension différente et c’est loin d’être systématique. Ainsi, seules celles de petite taille et de taille moyenne pourront se trouver un pot adéquat et prendre place à l’intérieur de votre maison.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Comment cultiver une azalée ?

Histoire de vous mettre la puce à l’oreille, le fait de connaître les caractéristiques de votre azalée vous permettra d’aborder plus efficacement cette partie. En général, l’azalée pousse très vite quand elle est dans son élément :

 – Le sol :

La terre de bruyère est le choix idéal pour faire pousser votre rhododendron. Tout comme pour les camélias, ce type de sol leur procure ce qu’il leur faut pour une croissance efficace et efficiente. Cependant, il est indispensable que le sol soit bien drainé pour éviter les excès d’eau. De préférence, l’azalée pousse plus dans la terre acide et non calcaire.

 – La température :

Afin d’arriver à une floraison normale de votre culture d’azalée, il est primordial de ne pas l’exposer trop longtemps au soleil. Les horticulteurs mettent souvent cet arbuste dans un endroit mi-ombragé. Que cela signifie-t-il ? Les rayons de soleil au lever du jour sont favorables à son développement. Et inversement, il convient de le placer dans une zone ombrée, mais non accessible pour le soleil de l’après-midi.

 – L’eau :

Nous arrivons à un détail très important pour la survie de votre rhododendron. En effet, cette plante apprécie l’eau et ne doit pas être desséchée. Toutefois, l’eau stagnante pourrait donner l’effet inverse et pourrir la racine, d’où l’intérêt du sol acide. Faites donc en sorte de ne pas inonder le pot ou le sol et tout ira pour le mieux.

 – Le paillage :

L’ajout d’un paillage garantira la fraîcheur du sol en un temps chaud et gardera du gel en hiver. Généralement, on pose des écorces de pin, ou des broyats de plantes pour couvrir, tout en gardant le tronc libre.

Outre ces conditions, il y a des variantes appelées « azalées de fleuriste » qui ont été acclimatées pour éclore en tout temps. Même au-delà de la période de floraison, soit au mois de septembre jusqu’au mois de mai, il est possible d’obtenir des azalées.

Comment sauver une azalée ?

Si vos belles azalées n’ont pas bien poussé ou sont sur le point de s’éteindre, vous pouvez toujours les sauver. En effet, des maladies, à l’exemple des taches foliaires ou de la chlorose, sont typiques de ces plantes. Si tel est le cas, il n’est pas encore temps de donner sa langue au chat, des solutions existent.

Pour refleurir une azalée, il serait déjà intéressant de satisfaire les conditions préalablement citées. En d’autres mots, ce sont elles qui favoriseront ou non le développement de votre plante, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

 – L’emplacement idéal :

Pour que votre azalée retrouve toute sa vigueur, il est nécessaire de le placer dans un endroit peu chaud. Par exemple, une véranda où il y a une toiture est un lieu adapté pour éviter les coups de soleil d’après 12h. Cela évitera aux jeunes pousses de se dessécher rapidement. Justement, l’azalée ou « azalea » tire son nom de cette caractéristique.

 – Le conditionnement du sol :

Mis à part le lieu, vous devez également vous assurer de la fertilité du sol. Notamment, le choix devrait s’orienter vers le sol acide, d’où l’avantage des terres de bruyère. Si votre substrat (constituants du sol) n’est pas acide, vous pourrez éventuellement mettre de l’engrais et faire votre mélange.

 – Soin :

Vous devez toujours arroser régulièrement cette plante avec de l’eau sans tomber dans l’excès sur la quantité. Par ailleurs, l’eau calcaire n’est pas conseillée. Et il convient de la mettre à l’abri de la chaleur, surtout en hiver, pas au-dessus de 15°C.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

7 COMENTARIOS

langlasse

May 30, 2022 at 4:45 pm

bonsoir mon azalée a grillée que faire pour le sauvée tous les boutons commençais a fleurir et il a cuit je l’arrose mes y t-il autre choses a faire Merci

Respuesta
ProjectM

June 1, 2022 at 1:48 pm

Bonjour Langlasse,

Merci de votre commentaire. Essayez de la rempoter pour voir si cela change quelque chose. Continuez à l’arroser et assurez-vous d’avoir une température intérieure fraîche ou à avoir une condition qui n’est pas trop rude si la plante est placée à l’extérieur.

Cordialement,
L’équipe jardinaddict.com

Respuesta
Martine Gasnier

March 26, 2022 at 8:17 am

Bonjour
Est-ce que l’on peut mettre un azalée Ampo sur une tombe. En ce moment il est tout en fleurs roses et blanches je ne sais pas si c’est un azalée de dehors intérieur
Merci pour votre réponse

Respuesta
ProjectM

March 27, 2022 at 8:15 am

Bonjour Martine,

Merci de nous avoir écrits. Oui, on peut mettre l’azalée en pot sur une tombe. Cette fleur exprime la joie et convient pour rendre hommage à quelqu’un de gai.

Cordialement,
L’équipe jardinaddict.com

Respuesta
Liliane Bruel

November 5, 2020 at 6:23 pm

Bonjour, on m’a offert une azalée magnifique en septembre dont j’ai pris un très grand soin. Je suis partie en congés une quinzaine de jours en m’assurant qu’elle était bien humidifiée, mais à mon retour elle était toute sèche. Est elle morte ? Que dois-je faire ?
Merci de me donner un conseil

Respuesta
ProjectM

November 6, 2020 at 11:18 am

Bonjour Liliane,

Si votre azalée est restée trop longtemps sans eau, il est possible qu’elle soit morte. Mais essayez tout de même de la sauver en gardant le pot dans un lieu où les rayons du soleil peuvent toucher ses feuilles (maintenant en hiver quand ils ne sont plus dangereux pour les plantes) et arrosez-la régulièrement. Si vous ne remarquez aucun changement au but de 1 à 2 semaines, alors elle est déjà morte.

Cordialement,
L’équipe jardinaddict.com

Respuesta
bruel Liliane

November 6, 2020 at 5:15 pm

Merci, je vais suivre votre conseil
Cordialement

Respuesta