Quand et comment tailler le romarin ?

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Le romarin est un arbuste qui pourrait embellir votre jardin. Il vous servira également pour donner du caractère à votre plat. Pour l’adopter dans votre extérieur, cependant, il est important d’en prendre soin. En lisant cet article jusqu’à la fin, vous verrez votre plante aromatique se développer considérablement. Focus !

 

Cultiver un romarin : comment s’y prendre ?

Le romarin rampant ou non est un arbrisseau appartenant à la famille des Lamiacées. Appelé aussi Rosmarinus officinalis, il peut atteindre une hauteur de 1 à 1,5 m. Pour favoriser sa croissance, il faut l’exposer au soleil et bien choisir le sol à utiliser (pas trop lourd). Vous voulez employer un romarin frais dans votre plat, n’hésitez pas à planter du romarin dans votre jardin. Généralement, cette technique doit être réalisée à l’automne ou au printemps. Pour prolonger sa durée de vie, évitez les sols humides et privilégiez ceux qui sont bien drainés. 

 – Romarin en pot

Pour réaliser un romarin en pot, préférez les pots de fleurs percés au fond et investissez dans un terreau adapté. Veillez à bien arroser le sol avec modération.

 – Bouture du romarin

Bouturer du romarin consiste à le multiplier en choisissant un semis en plan ou les jeunes plantes selon vos préférences. 

 

Choisir la bonne période pour tailler le romarin

Vous avez la possibilité de tailler le romarin selon vos guises. Pensez néanmoins à découper uniquement les extrémités de la plante au bon moment. Si vous décidez de le faire au moment de la floraison, il est recommandé de faire sécher le romarin avant utilisation. Pour la taille du romarin, on vous conseille d’agir en mars-avril. Vous pouvez également adopter cette approche à l’automne c’est-à-dire en octobre-novembre. Pour vous débarrasser des branches, agissez surtout au printemps. 

Les différentes étapes pour la taille de romarin réussie

Tailler le romarin est un geste indispensable et simple. On vous conseille d’agir un jour de beau soleil en vous munissant d’un sécateur. Évitez surtout de couper du bois sec, autrement, il ne repoussera plus. La bouture permettra aussi de rectifier la taille du romarin. Cette approche est une meilleure alliée pour lui donner une jolie forme. Enlevez 15 cm des tiges avant de les mettre en verre.

 

Astuces complémentaires pour entretenir le romarin

Cultiver un romarin est une tâche très aisée puisqu’elle ne requiert aucun entretien en particulier. Prenez cependant l’habitude de vous débarrasser des mauvaises herbes aux alentours.

 – Arrosage

Arroser un romarin est indispensable surtout lorsqu’il fait très chaud. Ce geste doit être réalisé de manière régulière surtout la première année après la plantation. Vous verrez que par la suite, l’arbrisseau s’adaptera facilement à la sècheresse. 

 – Récolte

Comme indiqué précédemment, la taille du romarin peut être réalisée tout au long de l’année. Préférez récolter le bois de l’année afin de favoriser les repousses. Il ne vous reste plus qu’à préparer un bon plat et à y ajouter quelques feuilles du romarin, et le tour est joué ! Polyvalent, cet arbuste peut vous être utilisé dans le dessert et vous servir aussi de décoration.  

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS