Comment réussir la plantation d’un Hydrangea paniculata ?

Dernière mise à jour: 01.10.22

 

L’hydrangea paniculata est un formidable arbuste qui saura embellir vos espaces extérieurs. Tant dans un jardin zen que dans un jardin japonais ou à la Française, il saura trouver sa place. Proposant une floraison en été et en automne, il est la nouvelle perle des jardiniers et des paysagistes en matière de décoration de jardin. Mais cultiver et entretenir cet arbuste demande beaucoup d’attention. Il est impératif de lui offrir les bonnes conditions pour assurer son bon développement.

 

Tout savoir sur l’hydrangea paniculata

L’hydrangea paniculata, connue aussi sous le nom d’hortensia paniculata ou aussi paniculé, est un arbuste appartenant à la famille des hortensias. Il s’agit d’une espèce particulière qui pousse en Asie tempérée, en Chine, en Corée et au Japon. Elle se diffère non seulement de par sa taille imposante, mais surtout de par ses grandes fleurs en panicule de couleur rose, rouge et quelques fois blanche. La grande différence entre l’hydrangea paniculata et l’hortensia de jardin réside également dans le fait que cette espèce peut être plantée tant au soleil qu’à l’ombre, dans une terre neutre. Certaines variétés de paniculata peuvent également être plantées en pot.

Mesurant près de 7 m de hauteur, cet arbuste se reconnaît par ses feuilles opposées par deux. Dans certains cas, il peut également se revêtir de feuilles opposées par trois. Une chose importante à noter à propos du paniculata est qu’il forme également des panicules régulières et coniques. Ces panicules mesurent parfois entre 25 et 40 cm selon la variété choisie. Dans cette lancée, sachez que l’hortensia paniculata se décline sous de nombreux cultivars.

Vous trouverez par exemple l’hydrangea paniculata grandiflora connue pour ses panicules denses avec des fleurs stériles. Ensuite, il y a l’hydrangea paniculata Unique avec des panicules plus imposantes. Vous trouverez aussi la paniculata Limelght qui surprend avec son début de floraison de couleur jaune. Il existe aussi l’hydrangea paniculata vanille fraise avec son camaïeu de rose, et quelquefois de blanc, d’où son nom. Enfin, il y a l’hydrangea bobo, la variété la plus compacte d’entre toutes. Vous pouvez d’ailleurs la placer dans votre living ou sur votre terrasse, dans un pot, étant donné qu’elle ne mesure que 1m20 de hauteur.

Comment planter l’hydrangea blanc ?

Qu’il s’agisse de l’hydrangea blanc ou autre variété, cet arbuste est simple à planter. Il faudra tout simplement noter qu’il apprécie particulièrement les terres riches avec un pH neutre. Sachez également qu’il peut être utilisé dans des massifs étant donné qu’il n’a pas d’exigence particulière. Même planté en plein soleil, il saura bien s’épanouir. Attention quand même à l’arrosage de l’hortensia paniculata. Si vous avez décidé de planter votre hortensia en plein soleil, il faudra penser à l’arroser régulièrement pour que l’enracinement soit parfait.

En ce qui concerne la période propice pour la plantation de cet arbuste, vous pourrez la mettre en terre en été, en automne et au printemps. Le choix vous appartient. Il faudra quand même noter que la terre devra être bien ameublie et riche en compost. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser un composteur. Notez également qu’il faudra incorporer à la plantation de votre arbuste un mélange de 50 % de terre de jardin et 50 % de terreau. Ce mélange va garantir l’humidité du sol et le bon développement des racines. Vous pouvez également procéder au paillage pour une plantation en automne. Cela va servir à protéger les racines lors des rudes froids d’hiver.

 

Les procédés de plantation

Si vous avez décidé de planter votre arbuste en terre, creusez avant tout un trou de 30 cm de profondeur environ. Ensuite, apportez-y le mélange de terreau et de terre de jardin comme mentionné ci-dessus. Lorsque ce sera fait, prenez votre hortensia Paniculata, retirez-la du pot et désagrégez la mote en douceur. Cela étant pour libérer quelques racines. Mettez ensuite votre arbuste dans le trou de plantation et rebouchez-le par la suite. Pensez surtout à bien tasser la terre. Le cas échéant, lorsque votre arbuste sera bien placé, procédez à un premier arrosage. Assurez-vous qu’il ait bénéficié de suffisamment d’eau pour que les racines demeurent bien hydratées.

Pour une plantation en pot, il faudra bien se retrousser les manches étant donné que le procédé sera plus complexe. Dans un premier temps, trouvez un pot ayant un volume assez grand avec une réserve d’eau. Essayez d’identifier les différents trous de drainage sur votre pot et s’il en manque, percez-en en utilisant une perceuse. Il faut qu’il y en ait suffisamment. Par la suite, déposez une couche de drainage, de billes d’argiles et de tessons de poteries au fond du pot. La couche de drainage devra être composée de graviers non calcaires. Pensez également à éviter de boucher les trous de drainage. Lorsque ce sera fait, pensez à remplir le pot de terreau et de terre de jardin pour assurer la rétention d’eau. Enfin, quand tout sera parfait, plantez votre hortensia paniculata puis remplissez-la à nouveau de terre.

L’hydrangea et son entretien

Qui dit entretien de l’hydrangea dit taille et arrosage. Il faut savoir que cet arbuste fleurit sur les branches de l’année. Cela signifie qu’il peut rapidement devenir encombrant. Et à moins que vous ne désirez avoir un jardin fleuri et légèrement envahissant, un taillage devra être au rendez-vous. Alors, quand et comment procéder à la taille de l’hydrangea ? Généralement, il est conseillé de procéder à la taille en automne ou au début du printemps. Cet arbuste réagit bien à ce genre d’entretien, à la différence de ce que l’on peut penser. Un taillage « sévère » est même susceptible de le rajeunir. Il produira de jeunes rameaux splendides avec un bel aspect décoratif par la suite.

En somme, l’hydrangea est un arbuste facile à entretenir et à planter. Il ne faut pas forcément avoir la main verte pour s’y mettre. Attention quand même à l’arrosage et la taille. Mis à part cela, si votre arbuste est envahi par des pucerons, utilisez des répulsifs naturels. Évitez les produits toxiques qui risquent de nuire au bon développement des feuilles et des fleurs.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS