Quand et comment tailler un rosier ?

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Le rosier est très apprécié des amateurs de jardin, notamment pour son côté esthétique. En effet, il permet d’agrémenter votre espace extérieur avec ses coloris très variés. En fonction de la région, la taille d’un rosier se fait jusqu’à la fin de l’hiver lorsque les risques de gelées sont éloignés. Cette opération exige de bons gestes, et différentes techniques que nous abordons dans cet article.

 

Quel est le bon moment pour tailler un rosier ?

La taille des rosiers est une étape indispensable pour favoriser leur développement. Néanmoins, avant d’agir, vous devez savoir quelle période pour tailler les rosiers. Pour répondre à la question, on vous conseille de le faire en février ou en mars. Veillez à éviter les fortes gelées afin de limiter les mauvaises surprises. Si vous avez oublié de couper vos rosiers pendant les périodes susmentionnées, vous pouvez toujours le réaliser jusqu’en avril. 

À noter que la taille du rosier en hiver n’est pas fortement recommandée. Si vous avez, cependant, des rosiers non remontants, vous devez attendre que leur floraison se termine avant de commencer l’opération. Ce sera donc au mois d’août.  

 

Astuces pour réussir la taille d’un rosier

La taille des rosiers est parfois un peu compliquée surtout pour les débutants. En effet, ils peuvent ne pas adopter les bons gestes. Voici la question qui se pose fréquemment : comment tailler un rosier ? Pour cela, vous avez besoin d’un appareil adapté comme le sécateur électrique.

Afin de bénéficier d’une coupe précise et juste, on vous recommande d’axer la lame vers le bois restant. La contre-lame, quant à elle, doit éliminer les petites branches. Pour éviter la prolifération des maladies, on vous conseille de toujours nettoyer le dispositif au préalable. Ce faisant, il serait mieux de privilégier les désinfectants adaptés. Si vous avez affaire à des branches résistantes, vous devez miser sur des machines de qualité comme l’ébrancheur. La tâche sera moins fastidieuse.

Les différents types de rosiers et les techniques à adopter pour les couper correctement

La taille des rosiers n’est pas un jeu d’enfant. Pour obtenir une coupe parfaite, veillez d’abord à vous référer aux types de rosiers que vous avez dans votre jardin.

 – Rosiers grimpants non remontants

Ce type de rosier se démarque par sa floraison qui se produit seulement une fois par an. Pour sa taille, on vous recommande de ne préserver que les 7 branches principales au maximum.

 – Rosiers buissons et tige

La taille du rosier en buisson consiste à ne conserver que 3 à 7 branches principales tout au plus. L’objectif est donc d’optimiser le développement des jeunes pousses et de se débarrasser des bourgeons ligneux. Pour favoriser le passage de la lumière sur la plante, on vous conseille d’enlever le centre de l’arbuste.

 – Rosiers anciens et couvre-sol

Si vous avez des rosiers anciens, on vous conseille de ne pas les tailler de façon systématique. Pour les rosiers couvre-sol, cependant, la tâche s’annonce plus aisée. Effectivement, ils ne doivent être coupés que des années après leur culture.

 – Rosiers grimpants remontants

Ce type de rosier permet d’embellir votre extérieur puisque sa période de floraison est de plusieurs fois en une seule année. Pour l’entretenir, veillez à enlever 30 à 40 cm des pousses latérales. Pensez également à vous débarrasser des racines endommagées si besoin.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS