Comment avoir de belles fleurs de laurier-rose (nerium oleander) ?

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Hormis son côté esthétique, le laurier-rose se classe aussi parmi les plantes les plus résistantes aux aléas climatiques (sécheresse). On peut donc l’adopter facilement dans notre jardin. Mais quels sont les bons gestes à avoir pour optimiser sa croissance ? Focus !

 

Conditions de réussite de la culture de laurier-rose

Le laurier-rose requiert une exposition au soleil pour s’épanouir et se développer correctement. Pour sa plantation, veuillez agir en mois de novembre au mois de mars afin de bénéficier d’une belle floraison du laurier rose de juin à octobre. Vous avez la possibilité de le cultiver en pleine terre ou en pot selon l’espace disponible. Il faudrait néanmoins bien choisir le type de sol qui va l’accueillir. Pour cela, il est recommandé de privilégier la terre drainée et fertile.

Quelques précautions à prendre

Les lauriers roses sont des plantes rustiques et gélives. Ils s’étendent généralement sur une hauteur de 1 m jusqu’à plus de 4 mètres selon les variétés. Les fleurs sont également très diversifiées : simples, doubles voire triples. Vous pourrez même remarquer qu’elles dégagent un parfum plutôt agréable. À noter cependant qu’il serait préférable de les mettre hors de la portée de vos enfants. La raison ? Le laurier fleuri est entièrement toxique. 

 

Le choix des composts

Les engrais pour laurier rose doivent être sélectionnés au préalable. Pour favoriser la croissance du laurier rose, il faut :

 – Des engrais complets pour nourrir le laurier rose pendant sa période de floraison

 – Utiliser des sols fertiles

 – Procéder à des arrosages réguliers sur les jeunes pousses (préférer l’usage d’un pulvérisateur au quotidien)

 

Étapes de la culture du laurier-rose

La plantation du laurier rose s’effectue en quelques étapes :

 – Réaliser un rempotage tous les ans au début

 – Enfouir les pots dans le sol

 – Pour une culture au jardin, il faut bien espacer chaque sujet. 1m² = 2 à 3 espèces

 – Amalgamer le terreau et la terre pour une culture réussie 

 

Qu’en est-il du bouturage ?

 – Placer la petite branche avec une feuille de laurier rose dans un bocal rempli d’eau

 – Attendre pendant 7 semaines jusqu’à l’enracinement avant de procéder à la mise en terre

Astuces pour entretenir les lauriers-roses

Pour constituer une haie de laurier rose, il est important d’avoir la bonne habitude :

 – Enlever les feuilles fanées avec un sécateur

 – Privilégier la plantation en pleine terre dans le Sud

 – Cultiver le laurier rose en pot dans les autres régions

Il est également impératif de procéder à la taille du laurier rose, notamment avant les gelées. Pensez aussi à élaguer les bois plus anciens et à éliminer uniquement un tiers des tiges. Tailler le laurier rose pendant l’hivernage est indispensable surtout pour les espèces en serre.

Pour optimiser la protection du laurier rose Nerium Oleander en hiver, veillez à le mettre à l’abri du gel. Vous pouvez bien sûr le poser dans un endroit frais ou dans une véranda selon vos préférences. 

En outre, étant donné que le laurier fleuri existe en plusieurs formats, vous pouvez choisir celui qui agrémente le plus votre extérieur (isolé, en pot, en haie, etc).

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS