La bouture de la lavande : quand et comment faire ?

Dernière mise à jour: 01.10.22

 

Contrairement à d’autres espèces de sa catégorie, la lavande vieillit beaucoup plus rapidement. Raison pour laquelle la bouture de la lavande s’impose afin de continuer à rajeunir votre plantation. Toutefois, cette pratique doit se faire dans les règles et vous devez choisir la meilleure façon ainsi que le bon moment pour vous y prendre.

 

Quelles sont les différentes techniques pour bouturer la lavande ?

La bouture de lavande peut s’effectuer de deux manières bien distinctes qui dépendent du stade de croissance de la plante dans une jardinière ou un espace libre.

 – À partir de bois tendre : C’est un procédé qui se pratique généralement au début du printemps, lorsque la plante est en pleine croissance et que les jeunes pousses se développent convenablement. En effet, ces dernières sont bien tendres et elles se coupent aisément sans crainte d’abîmer la lavande. Dans ce cas, l’enracinement se fait assez rapidement, par contre la fiabilité n’est pas très satisfaisante.

 – À partir de bois dur : Pour cette seconde option, vous devez attendre que le printemps s’installe complètement ou même en automne. Toutefois, c’est la technique la plus conseillée, car il n’est pas aisé de dénicher des tiges de bois tendres sans boutons floraux. Dans ce cas, la production de bourgeon est maximisée afin d’obtenir un bon rendement pour la bouture de la lavande.

Comment bien bouturer la lavande ?

 – Qu’il s’agisse d’une lavande en pot ou non et peu importe le type de bois que vous privilégiez, il s’avère essentiel de bien préparer le matériel que vous prévoyez d’utiliser pour l’opération. Munissez-vous soit d’un couteau soit d’une paire de ciseaux qui sont bien aiguisés afin de bouturer la lavande convenablement.

 – Ensuite, repérez et choisissez les tiges affichant une couleur saine et qui sont aussi dépourvues de gourmands et de boutons floraux. Ceci est la première condition lorsque vous souhaitez savoir comment bouturer. Puis, découpez les greffes, juste sous un nœud, c’est-à-dire à l’endroit où les feuilles apparaissent. Elles doivent avoir une longueur d’environ 8 à 12 cm.

 – Enlevez alors l’ensemble des ramures qui se trouvent sur les 6 premiers centimètres. Cela dit, la moitié inférieure de la tige devrait être dénudée et vous aurez encore besoin de l’écorcer légèrement.

 – Prenez un petit godet que vous allez remplir avec du substrat comprenant à moitié de perlite et de terreau pour le reste. Vous pouvez également appliquer de l’hormone de bouturage sur la base des tiges. D’ailleurs, d’autres personnes trempent la bouture de la lavande dans l’eau. Sachez cependant que ces pratiques ne changent pas beaucoup la situation, étant donné que les greffes s’enracinent assez aisément.

 – Dans la prochaine étape, enterrez la partie sans feuille et grattez dans le récipient avant de tasser un peu le substrat. Si vous disposez d’une serre chauffante, placez-y les boutures. Sinon, couvrez simplement avec du plastique attaché tout autour du pot. De cette manière, vous obtenez plus facilement un effet de serre qui prévient les risques de dessèchement. À présent, le processus d’enracinement peut enfin commencer.

 

Comment prendre soin des jeunes boutures ?

 – Si vous avez opté pour la bouture de lavande avec du bois tendre, il faudra patienter entre 15 à 30 jours pour l’enracinement. En revanche, le bois dur nécessite beaucoup plus de temps. Après la seconde semaine, tirez légèrement sur la plante. Lorsque vous sentez qu’elle commence à résister à votre action, cela indique que le processus se déroule convenablement. À ce moment, enlevez le plastique que vous avez placé au préalable.

 – Mettez les greffes dans un lieu bénéficiant d’une bonne exposition au soleil et assurez-vous qu’elles soient toujours bien hydratées, qu’il s’agisse d’une lavande dentée ou non. Pour ce faire, vous pouvez glisser une soucoupe au-dessous du pot dans lequel vous allez mettre de l’eau en vue de favoriser l’enracinement.

 – Versez ensuite le quart de la quantité d’engrais liquide conseillé par semaine. Renouvelez cette opération pendant 2 à 4 semaines environ.

 – Prenez un grand récipient que vous allez remplir de terreau universel pour le repiquage des jeunes plants. Ainsi, ces derniers auront suffisamment de nutriments pour les 2 mois de croissance avant que l’hiver s’installe.

 

Comment cultiver la lavande ?

De par son odeur d’été, la lavande s’installe en intérieur comme en extérieur. Installée à proximité du meilleur lit dans votre chambre à coucher par exemple, elle apporte une touche de romantisme, de relaxation et de bien-être au couple. Mais elle a également le mérite de lutter contre les poux et les punaises de lit si vous avez des animaux domestiques à la maison.

Pour ceux qui préfèrent la culture en extérieur, vous pourrez vous demander quand planter la lavande dans un jardin. Pour y répondre, sachez que cette plante peut se cultiver partout en France et dans les régions bénéficiant d’un taux d’ensoleillement élevé. En cas de besoin, vous pouvez également récupérer la graine de lavande.

 – Dans un premier temps, il faut essayer de définir quand planter la lavande. Sachez alors que la mise en terre est fortement recommandée à l’automne. Quoi qu’il en soit, le printemps est aussi une période favorable.

 – Une fois que vous êtes fixé sur ce premier point, il est temps de choisir l’endroit où vous comptez replanter la lavande. Cela dit, il est préférable de privilégier un lieu ensoleillé avec un terrain qui bénéficie d’un bon drainage. Dans le cas contraire, elle risque de ne pas survivre après quelques semaines de mise en terre. Par ailleurs, il se pourrait que votre jardin soit très argileux. Dans ce cas, l’ajout de sable est nécessaire afin de l’alléger.

 – En outre, planter la lavande en pot est une pratique tout à fait faisable si vous n’avez pas de terrain. Ceci est idéal si vous disposez d’un balcon. Toutefois, il faut faire attention puisque cette plante consomme beaucoup d’eau. Ainsi, le sol a tendance à s’assécher très vite, surtout lorsque la température est élevée. Quand vous avez fini de repiquer la lavande, vérifiez qu’elle soit toujours bien hydratée et dès que la terre semble aride, procédez rapidement à l’arrosage.

Comment entretenir la lavande ?

La taille de lavande sur tige est fortement recommandée chaque année afin qu’elle conserve sa compacité et surtout pour maximiser la floraison. Toutefois, la découpe se fait uniquement sur les plantes qui sont pourvues de feuillage.

 – Concentrez-vous principalement sur les bois encore tendres, car les vieux produisent peu de jeunes pousses.

 – Dans les régions où l’hiver est plutôt doux, la taille peut se faire en automne suivant la période de transplantation de la lavande.

 – Afin de ne pas trop encombrer la plante pour qu’elle se développe convenablement, découpez les hampes suite à la floraison.

Si vous souhaitez savoir que faire avec les tiges de lavande, sachez qu’elles peuvent être mélangées avec les feuilles et les fleurs pour fabriquer de l’insecticide répulsif.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS