Les pas pour planter et récolter les oignons 

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Les oignons ne sont pas difficiles à cultiver. Avec un peu de pratique, la plupart des jardiniers y parviennent. C’est un légume qui ne peut manquer dans un potager qui se respecte. Lisez ce qui suit pour savoir quand et comment planter des oignons ?

 

Les caractéristiques de l’oignon

On peut planter des oignons germés, utiliser le transplant (petit oignon qui vient de germer) ou le set (petit bulbe d’oignon qui est sur le point d’entamer sa deuxième année de croissance). Il est courant de planter des oignons sous forme de set, qui ont un bon taux de réussite et obtiendront une taille normale après plusieurs mois.  Cette forme de plantation peut produire des tiges de fleurs vers la fin de la saison de croissance. 

En tant que plante, l’oignon ou Allium cepa fait partie de la famille des liliacées, un parent des asperges et des ails. C’est un légume à bulbe à cultiver selon un cycle annuel. 

Les oignons sont l’un des ingrédients les plus indispensables et les plus savoureux avec lesquels vous pouvez cuisiner. Essayez les oignons crus dans les salades, ajoutez-les au pain, mettez-les dans les soupes (vous ne pouvez pas vous tromper avec une recette d’oignons à la française) ou utilisez-les dans les casseroles. De plus, les oignons sont connus pour leurs nombreux avantages pour la santé.  Les oignons peuvent renforcer le système immunitaire, réguler le taux de glycémie et aident à contrôler le taux de cholestérol.

En plus de leurs propriétés médicinales et de leur capacité à donner plus de saveur à tous les types d’aliments, la culture de l’oignon peut être effectuée dans les coins libres et les bords des plates-bandes. 

Les différentes variétés d’oignons

Ce légume existe dans une grande variété de formes, de tailles et de couleurs. Les oignons blancs, les oignons rouges ou l’oignon jaune vont des petits oignons à picorer aux grands cultivars espagnols. Ils peuvent être en forme de globe, de sommet ou de fuseau. 

La plupart des types de bulbes peuvent être arrachés jeunes comme les oignons verts. Mais, il existe un type de bulbe vivace appelé Allium  qui produit des oignons de qualité supérieure.

Chaque bulbe de l’oignon multiplicateur ou pomme de terre (groupe A. cepa Aggregatum) se multiplie en une grappe de bulbes. Ainsi, à chaque récolte, vous aurez des bulbes à replanter pour un approvisionnement continu.

L’oignon égyptien ou oignon supérieur (groupe A. cepa Proliferum) produit une grappe de bulbes au bout d’une longue tige, une deuxième grappe se formant fréquemment sur la première. Il possède un bulbe souterrain, qui est souvent trop piquant pour être consommé.

Parmi les autres plantes savoureuses, citons la ciboulette (A. schoenoprasum), la ciboulette à l’ail (A. tuberosum) et l’échalote (A. cepa groupe Aggregatum). 

 

Climat et sol propice à la plantation d’oignon

Cette plante de la famille des liliacées résiste très bien au froid, de sorte qu’elle peut être plantée en automne et passer l’hiver en pleine terre. Ce qu’elle n’aime pas, ce sont les excursions climatiques trop fortes. Il préfère les zones ensoleillées. La culture oignon nécessite un sol neutre avec une texture légère, pas trop riche et bien drainante. Il faut éviter un sol trop compact et la stagnation de l’eau, qui ferait pourrir la plante. 

 

Quand planter les oignons ?

Les oignons aiment le temps frais au début de leur croissance. La période propice pour la plantation d’oignons est au printemps. Pour les régions à hiver doux, la plantation peut être réalisée à l’automne ou en hiver. En règle générale, ces plantes produisent des fanes par temps frais et forment des bulbes lorsque le temps se réchauffe.

 

Comment planter des oignons ?

Il est important de bien préparer le sol, de le bêcher et de le fertiliser avant de semer ou de planter des oignons. L’idéal est  de le faire quelques mois avant la date prévue pour le semis. Il n’est pas nécessaire de creuser trop profondément, car les racines des oignons ne s’enfoncent pas, une vingtaine de centimètres suffiront. N’oubliez pas de fertiliser avec du fumier ou de l’engrais naturel qui convient à ce type de légume. 

Si vous avez décidé de semer les graines, il suffit de creuser des trous peu profonds (environ trois centimètres de profondeur) et d’y déposer les graines dans un lit de semence. Ensuite, recouvrez-les de terre et arrosez-les. Repiquez-les après environ 1 mois et demi  lorsque les plantules ont atteint 15 cm de haut. 

Vous pouvez également repiquer les plantules ou planter la bulbille dans le sol. L’idéal est de planter à partir de graines en les mettant directement en terre et en évitant le repiquage, car le plant d’oignon n’apprécie pas particulièrement cette méthode. L’utilisation de la bulbille est une technique très pratique et généralement moins chère que l’achat de plants en pépinière. Cela peut être une bonne idée pour ceux qui n’ont pas le temps ou l’envie de suivre un semis depuis le début. 

Ceux qui ne disposent que d’une terrasse ou d’un balcon doivent savoir que la culture des oignons en pot est très difficile, car ces légumes nécessitent beaucoup d’espace. Cependant, vous pouvez décider d’essayer avec des pots rectangulaires très longs, en ne plaçant que quelques semis dans chaque pot.

Distance à laquelle planter les oignons

Pour planter des oignons, les trous doivent être espacés d’une dizaine de centimètres (même distance à respecter entre les rangs). Dans le cas où vous avez  semé les plantes dans un lit de semences, elles doivent être extraites lorsqu’elles auront environ quinze centimètres de hauteur pour être plantées dans des trous d’environ cinq centimètres de profondeur.

Pour planter les bulbes, il est nécessaire de respecter une distance de vingt centimètres entre eux, et d’environ trente centimètres entre une rangée et une autre. Ce type de culture est surtout recommandé pour les oignons destinés à être utilisés frais.

Il est important de conserver un espace régulier entre les rangs afin de pouvoir désherber à la houe ou à la binette. Cette opération est également utile pour aérer la terre, surtout si le sol a tendance à se compacter. Ainsi, lors du semis et du repiquage, pensez toujours à tirer un fil ou à tracer des sillons parallèles et droits.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS