Nos conseils pour planter et entretenir le laurier rose

Dernière mise à jour: 01.10.22

 

Le laurier rose est une plante qui pousse naturellement dans le bassin méditerranéen. À l’âge adulte, il se présente sous forme d’arbuste large avec des feuilles aux couleurs vert foncé. Durant la période de floraison en été, il embellit votre espace de vie avec ses fleurs. Toutefois, la taille du laurier rose ne doit pas être négligée pour obtenir une bonne croissance.

 

Les différentes méthodes pour planter le laurier

La culture des lauriers roses est une étape cruciale. Ainsi, il est nécessaire de bien respecter les instructions suivantes pour favoriser le bon développement de la plante.

 

La plantation en terre

Les lauriers roses se cultivent de préférence durant le printemps et l’automne en dehors de la zone méditerranéenne.

  • Ils se plaisent dans les endroits où l’exposition au soleil est optimale. Toutefois, ils doivent également être placés à l’abri du vent pour profiter d’une bonne croissance.
  • Avant la mise en terre, pensez à bien enrichir le sol en utilisant du terreau.
  • Au cours de la première année de culture, l’arrosage du laurier rose ne doit pas être négligé.

 

La plantation en pot

Le laurier rose supporte difficilement le gel, heureusement il est possible de le planter en pot. De cette manière, vous pouvez le mettre à l’intérieur pendant l’hiver. N’hésitez pas non plus à l’exposer dans votre terrasse pour qu’il puisse profiter un peu des rayons du soleil.

La plantation en bouture

Si vous souhaitez multiplier rapidement et facilement vos lauriers roses, il est conseillé d’adopter la technique du bouturage. La pratique de cette méthode s’effectue de préférence pendant le mois d’août. En effet, les conditions sont favorables durant cette période. Quoi qu’il en soit, vous pouvez également procéder à l’avance en juin et en juillet.

 

L’entretien du laurier rose

Lorsque vous avez bien suivi les instructions liées à la plantation du laurier rose, il n’y a plus grand-chose à faire pour l’entretenir.

Si vous avez choisi la plantation en pot, veillez à respecter un arrosage fréquent, surtout lorsque vous constatez que la terre se dessèche. Par ailleurs, le laurier fleuri énormément quand vous ajoutez régulièrement de l’engrais, de préférence pour le potager.  

 

La taille du laurier rose

Il faut savoir que la taille du laurier rose n’est pas obligatoire. Toutefois, cette pratique est recommandée pour une floraison abondante et surtout pour freiner le développement de la plante. Ainsi, elle est conseillée durant l’été et au printemps. Voici comment procéder pour l’entretien :

  • Afin de renforcer la robustesse de cet arbre, coupez-le à 1/3 de sa longueur. Vous pouvez même aller plus loin pour la taille de votre laurier rose.
  • Si vous constatez qu’une partie de la plante est devenue noire durant la période de gelée, pensez à découper cette zone puisqu’elle ne risque plus de repousser.

 

L’entretien de plante en pot

La taille des lauriers roses n’est pas la seule méthode pour entretenir cette plante. Il convient également de savoir ce qu’il faut faire avec les gousses qui prennent la forme de haricot. Vous avez le choix parmi plusieurs options.

  • Vous pouvez les enlever peu à peu dès leur apparition puisqu’elles puisent uniquement l’énergie de la plante.
  • Sinon, il est aussi possible de s’en servir en tant que semis, toutefois ceci nécessite beaucoup de temps.

Que faire du laurier rose durant la période hivernale ?

Vous n’avez pas besoin de protéger le laurier si la température est plus douce dans votre région pendant l’hiver. Dans le cas contraire, il vaut mieux installer une voile d’hivernage afin d’alléger les effets du froid sur cet arbuste. Aussi, vous devez savoir que le laurier rose peut résister à une température allant jusqu’à -15 °C, selon la variété choisie.

 

Le jaunissement des feuilles

Ce phénomène est souvent causé par le gel. Sinon, il pourrait être relié à la méthode d’arrosage. Pour y remédier, il est recommandé de couper les feuilles en fin de floraison.

 

Un arrosage adapté

  • Le changement de couleur des feuilles est parfois lié à l’excès d’eau dans le sol. Par conséquent, il faut choisir une terre qui bénéficie d’un bon drainage.
  • Pour les lauriers roses en pot, privilégiez les arrosages abondants durant l’été.

Si vous vous absentez durant une longue période, alors vos plantes pourraient manquer d’eau. D’où l’importance d’installer un programmateur d’arrosage. Ce dispositif favorise la régulation des besoins en eau de chaque espèce.

 

Un laurier rose victime du gel

  • Il faut enlever les branches desséchées puisqu’elles empêchent la croissance de l’arbuste.
  • Par contre, si l’ensemble de la plante est affecté, elle risque de ne pas survivre à ce phénomène. Ainsi, il est inutile de procéder à la taille du laurier rose.

 

Les maladies

Comme tous autres arbustes, le laurier rose peut être touché par différentes maladies. Afin de prévenir le développement des champignons, il est recommandé d’utiliser de la bouillie bordelaise. Parmi les affections les plus courantes, il y a :

Le chancre : Apparition de taches rondes de couleur brune au niveau des feuilles

Les pucerons : Se caractérisent par l’enroulement, le noircissement et la chute des feuilles.

Les cochenilles : Formation d’un amas de couleur blanche avec une texture de coton.

Quelques mots au sujet du laurier rose

Cet arbuste est incontournable pour orner le jardin ou la terrasse, notamment avec ses belles fleurs de couleur rose ou blanche et ses feuilles allongées.

Concernant la plantation, il peut être mis en pot. Sinon, vous pouvez aussi créer une haie à partir de cette plante. Lors de la chute des températures, il est nécessaire d’utiliser du paillage d’hiver afin d’isoler les feuilles et les racines contre le froid.

Par ailleurs, cette plante se cultive et s’entretient aisément. Vous aurez besoin d’effectuer une taille de raffermissement du laurier rose. L’arrosage et l’apport en engrais sont aussi importants.

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS