Quand et comment semer des poireaux ?

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Vous voulez varier les légumes de votre potager ? Optez pour la culture du poireau. Non seulement il apporte un goût exceptionnel à un plat, mais il est également facile à cultiver. Il suffit d’avoir les bons gestes ! Cet article expose justement tous les conseils pour réussir la plantation de poireaux. 

 

Carte d’identité des poireaux

L’allium porrum, connu sous le nom de poireau appartient à la famille des alliacées. Ce légume peut s’étaler sur une hauteur de 40 à 60 cm, dans de bonnes conditions. Pour cela, il est important de l’exposer au soleil et de bien choisir le type de sol qui va l’accueillir. Il s’épanouit aisément dans une terre drainée et légère. Sa récolte se fait en été, automne et hiver. Il existe en plusieurs variétés : monstrueux de Carentan, Gros long d’été, Monstrueux d’Elbeuf et Bleu de Solaise.

Vous trouverez aussi de très long d’hiver de paris, du carlton F1 et du maxim. Vous pouvez bien évidemment l’introduire dans votre plat quotidien. Le poireau est, par ailleurs, un allié idéal pour ceux qui souhaitent perdre du poids. La raison ? Il est riche en fibres et est peu calorique. Il suffit de varier la recette : vinaigrette, pot-au-feu, tarte, etc selon vos préférences. 

Semer les poireaux en fonction de la saison

Planter des poireaux est une tâche facile à réaliser. Il faut choisir la bonne période, et le tour est joué ! Quand planter les poireaux exactement ? Quelle est la saison des poireaux ? Généralement, il est conseillé de semer des poireaux à partir de la mi-janvier à mi-septembre. Attendez que le sol atteigne plus de 12°. 

 – Récolte au printemps

La plantation des poireaux s’effectue à l’automne ou à la fin de l’été. Pour réussir à avoir de beaux légumes, il est conseillé de :

 – Réaliser un éclaircissage continu pour favoriser la croissance des plants les plus vigoureux

 – Effectuer un repiquage en octobre ou en novembre pour les semis en godet

 – Récolte en été

Si vous préférez cueillir les poireaux en été, il est recommandé de les mettre en terre pendant la période hivernale. Comment ? 

 – Semis de janvier à février-mars

 – Eclaircissage dès la levée

 – Repiquage en avril à juin

 – Récolte en automne

L’automne est le moment parfait pour la culture des poireaux. Voici les différents gestes à adopter :

 – Semer en pépinière ou sous abri au mois de mars à mai

 – Effectuer un éclaircissage dès la levée

 – Mettre les plants en terre dès qu’ils atteignent ½ cm

 – Espacer chaque poireau d’une distance de 10 à 15 cm

 – Culture en hiver

Quand planter les poireaux d’hiver ? Il est recommandé de faire un semis en place ou en pépinière en avril et mai. Pour repiquer ce type de légume, il faut attendre en fin juin jusqu’à fin juillet. 

 

Comment réussir le repiquage du poireau ?

Repiquer des poireaux est une étape indispensable pour réussir sa plantation. Il est cependant impératif de préparer les légumes avant de s’y mettre. Pour cela, il est recommandé de laisser reposer les poireaux après les avoir arrachés. Veillez surtout à les exposer au soleil pendant 2 jours. Cette approche est très efficace pour faire grossir les poireaux. La deuxième étape consiste à enlever les racines à 2 cm environ et les feuilles à 10 et 15 cm.

Ces gestes permettent, quant à eux, d’optimiser leur enracinement. Ils remplacent largement l’action de tailler les poireaux. Si vous vous demandez combien de fois faut-il tailler les poireaux ? En d’autres termes, la taille des poireaux est inutile, contrairement à ce que l’on croit, cette technique ne fait que les exposer à des maladies. Elle est remplacée par le repiquage. Alors, quand repiquer les poireaux ? La période du repiquage dépend de celle de la récolte, comme susmentionnée. 

Pour empêcher l’apparition des vers de poireaux, il est recommandé de les laisser tremper dans une boue liquide moitié bouse de vache et moitié terre. Cette technique est efficace pour lutter contre différentes maladies. Il ne vous reste plus qu’à faire un arrosage abondant avec un arroseur pour un rendu optimal. 

 

Entretenir les poireaux : comment s’y prendre ?

Pour optimiser la qualité et atteindre le poids d’un poireau normal (150 g), il est important d’en prendre soin. 

 – Bien nourrir les poireaux

Comment planter des poireaux et rallonger leur durée de vie ? Pour cela, il faut choisir le compost adapté. Alors, quel est le meilleur engrais pour les poireaux ? Il est conseillé de privilégier la corne broyée grâce à sa teneur élevée en azote. 

 – Effectuer un buttage

Le buttage est un excellent moyen de blanchir les poireaux. Ce faisant, il faut confectionner une butte avec de la terre au pied du légume.

 – Arroser les poireaux

Après la culture du poireau, il est important de bien l’entretenir. Pour optimiser sa qualité, il suffit de l’arroser seulement en cas de sécheresse ou de forte chaleur. À noter qu’une pluviométrie normale suffit amplement pour l’humidifier un peu. Pensez aussi à pailler ses pieds pour un rendu inégalable. 

 

Maladies des poireaux et traitements appropriés

 – Semer des poireaux n’est pas toujours un acte anodin. Il faut s’attendre justement à quelques imprévus comme l’apparition de plusieurs maladies qui attaquent souvent l’allium porrum. Cela inclut :

 – L’odium : feutre blanc présent généralement sur les feuilles

 – Les pucerons

 – Le mildiou : taches jaunes qui virent ensuite aux brunes

 – Le ver du poireau : pour y remédier, il faut se procurer un traitement adapté dans le commerce

 – La mouche mineuse du poireau

Quelles sont les associations favorables des poireaux 

La culture du poireau dans votre potager pourra embellir l’ensemble. Il est cependant indispensable de trouver les bonnes associations avec ce légume pour éviter les mauvaises surprises, par la suite. Vous pouvez par exemple le cultiver avec de l’oignon, de la tomate, de la mâche, du céleri, de la carotte, de l’asperge ainsi que du fraisier.

La liste suivante n’est pas recommandée : les pois, les haricots, le chou et la blette. Après la plantation des poireaux, vous pouvez privilégier les concombres, les navets, les courges, les radis, la coriandre ou encore les tomates. 

 

 

DEJA UN COMENTARIO

4 COMENTARIOS

Fred

December 15, 2021 at 6:17 am

Bjr et merci pour ces explications qui m’ont fait plaisir et je voudrais savoir combien de temps faut-il les laisser dans le mélange (terre et bouse) et faut il les mettent entièrement merci.

Respuesta
ProjectM

December 15, 2021 at 7:54 pm

Bonjour Fred,

Merci de votre commentaire. Le passage dans ce mélange se fait en quelques minutes seulement. Si vous ne pouvez pas repiquer les poireaux le jour même, alors vous pouvez les laisser dans le mélange jusqu’à 2 ou 3 jours. C’est la partie correspondant à la racine des poireaux qu’il faudra faire passer dans le mélange.

Cordialement,
L’équipe jardinaddict.com

Respuesta
Mefinja

July 25, 2021 at 6:56 pm

Bjr s’il vous plaît quelle est le meilleur engrais pour faire grossir les poirox et faire kil est une belle couleur verte

Respuesta
ProjectM

July 26, 2021 at 3:45 am

Bonjour Mefinja,

Le poireau a surtout besoin d’azote pour grossir et avoir une belle couleur. Un engrais organique azoté serait le bienvenu au moment de le planter. Utilisez par exemple de la corne broyée. Il apprécie aussi être cultivé dans une terre riche en matières organiques décomposées comme les humus. Tout ce qu’il faut éviter c’est la fumure fraîche. Vous pouvez trouver dans ces pages des engrais pouvant vous aider à réussir la culture des poireaux, que ce ce soit pour préparer la terre à leur accueil ou pour les faire grandir : https://jardinaddict.com/le-meilleur-engrais-vert/ ; https://jardinaddict.com/le-meilleur-engrais-naturel/.

Cordialement,
L’équipe jardinaddict.com

Respuesta