Le mûrier platane : ombre et délicieux fruits dans son jardin

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Étant une plante décorative d’extérieur, le mûrier platane est un arbre doté d’une grande longévité qui se déploie en hauteur pour offrir de larges zones d’ombrage dans le jardin. Son feuillage épais de couleur vert émeraude vous offre un abri idéal pour installer des transats afin de profiter des beaux jours. Par ailleurs, comme c’est une plante rustique, elle peut supporter des températures extrêmement basses allant de – 10° à – 20°.

 

Le mûrier platane : présentation et caractéristiques

Le mûrier platane est doté de trois noms scientifiques, « Morus Kagayamae » est le plus courant, mais il est aussi connu sous les noms suivant : « Morus platanifolia » ou « Morus bombycis ». C’est un petit arbre pouvant atteindre les 8 m avec de très grandes feuilles caduques et dentées séparées en trois lobes. Ces caractéristiques lui permettent d’être qualifié de faux platane. Au début, la silhouette du mûrier est légèrement arrondie, mais au fil du temps, elle s’allonge et peut atteindre jusqu’à 10 m de largeur. Ses longues branches sont dotées d’un feuillage dense qui fait de lui un arbre pour ombre où vous pouvez vous reposer sans craindre les rayons du soleil estival.

En automne, ses feuilles de couleur vert émeraude au-dessus et plus sombres en dessous se transforment petit à petit en une couleur dorée. Il fleurit normalement au printemps, de mai en avril, et ses fleurs sont de couleur blanche verdâtre en forme de clochettes.

Les baies apparaissent en début d’été, de couleurs rouges, elles deviennent noires une fois bien mûres. Elles sont souvent nombreuses au début, mais la plupart tombent quand elles sont encore vertes. Les fruits une fois à maturité peuvent se révéler salissants et tachent facilement le sol et les tissus.

Fiche d’identité du Mûrier Platane

Nom scientifique : Morus bombycis, Morus platanifolia, Morus Kagayamae, Morus australis.

 – Nom commun : mûrier platane

 – Famille : Moracées

 – Origine : Asie

 – Floraison : Printemps

 – Feuillage : Caduc

 – Fruit : Mûre

 – Type de plante : Arbre d’ornement

 – Robustesse : rustique, supporte jusqu’à – 15° C

 – Exposition : Plein soleil

 – Sol : bien drainé, ordinaire ou argileux

 – Humidité : normale

 – Maladie : Chancre, rouille, cochenilles, acariens

 – Hauteur : 8 m environ

 

Le mûrier platane : origine et variétés

Le mûrier platane est originaire d’Asie. Il existe des mûriers femelles, ce sont les seuls qui donnent des fruits. Les mâles ainsi que d’autres variétés sont tous des mûriers platanes stériles. Comme le Morus bombycis « Fruitless » qui est idéal pour offrir de l’ombre.

Vous pouvez installer une belle table recouverte d’une nappe blanche sans craindre qu’elle ne soit tachée par les baies mûres. Si vous voulez juste un arbre qui fait de l’ombre tout en étant décoratif pour servir de parasol, choisissez le mûrier platane sans fruit, car il fleurit, mais ne produit pas de baies.

 

Le mûrier platane : mode de plantation

Le mûrier platane s’adapte à tous les types de sols, mais il a une préférence pour les terres profondes, fertiles et bien drainées. Avant tout, vous devez manipuler les racines avec mille précautions, car elles sont très fragiles et se cassent facilement. Pour les régions froides, procédez à la plantation au printemps. Pour les autres régions, vous pouvez le faire pendant la même période ou bien attendre l’automne.

Faites un trou large dans le sol auparavant puis, mettez-y 4 à 5 pelletées de compost. N’enterrez pas le collet et ajoutez un tuteur dans le cas où il y a trop de courants d’air. N’oubliez pas d’arroser abondamment l’arbre mûrier à la fin. Pour préserver les racines des températures extrêmes, disposez du paillage pour servir d’isolation thermique.

Sa croissance est plutôt rapide, mais si vous voulez l’activer, achetez de l’engrais pour arbres et arbustes au printemps. Vous pouvez aussi l’installer dans un endroit très ensoleillé et veiller à ce que l’arrosage soit régulier.

 

Le mûrier platane : mode d’entretien

Comme c’est un type d’arbre rustique, il ne demande pas beaucoup d’effort pour l’entretien. Il suffit juste de vous assurer qu’il ne manque pas d’eau tout au long de l’année. Recouvrir les racines avec de la paille aide aussi à conserver le taux d’humidité ainsi que la température du sol.

Une fois adulte, il est inutile de continuer à l’arroser. Vous pouvez le tailler si vous voulez, mais cela n’est pas nécessaire, car il est toujours aussi beau taillé ou pas. Par ailleurs, vous pouvez y installer une maison de chat pour que vos boules de poils puissent s’amuser dehors.  Outre le fait qu’il offre un bel endroit ombragé et qu’il soit une plante décorative, vous pouvez également utiliser les fruits pour en faire des sirops, des confitures ou des sorbets.

Le mûrier platane : taille et exposition

En ce qui concerne l’exposition, le mieux c’est de le mettre dans un endroit ensoleillé, mais à l’abri du vent. Pour la taille du mûrier platane, il n’y a pas grand-chose à faire si ce n’est de réduire légèrement sa ramure et d’égaliser le tout pour un effet plus soigné. Si vous ne savez pas quand tailler un mûrier platane, il suffit d’attendre l’automne, juste après la période de perte du feuillage. Pour des coupes plus nettes, préférez les outils de bonne qualité. Un échenilloir peut vous aider dans ces travaux d’entretien. Pour les plus grosses branches, vous devez utiliser un mastic de cicatrisation après la coupe.

Mais en général, cet arbre est beaucoup plus esthétique quand il est sous sa forme naturelle. En effet, un mûrier platane non taillé possède plus de feuillages et peut s’étaler sur des mètres pour vous offrir un ombrage optimal pour abriter vos repas en famille ou vos barbecues à l’extérieur.

 

Le mûrier platane : mode de reproduction

Le mieux est de planter cet arbre dans un sol frais, fertile et parfaitement drainé. Gardez-le à l’abri des vents trop forts ou trop froids, dans un endroit qui est tout le temps ensoleillé et chaud. Pour la reproduction, vous pouvez faire le semis en octobre. Vous pouvez également faire le bouturage ligneux à la même période. Toutefois, en ce qui concerne les boutures semi-ligneuses, il faut le faire en été. Pareil pour les greffes en écusson de cultivars. Le mûrier platane est plutôt un arbre qui se plante en solo.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS