Le persil : culture, entretien, récolte

Dernière mise à jour: 01.10.22

 

Le persil est un meilleur allié pour la santé. Grâce à sa propriété antioxydante, il lutte contre certains cancers. Il vous permet également de booster votre énergie puisqu’il renferme de la vitamine C. Pour que vous puissiez l’utiliser régulièrement dans vos concoctions, n’hésitez pas à le cultiver dans votre jardin.

 

Le persil : la fiche d’identité

Le persil en culture est particulièrement facile à réaliser. Rustique, il résiste parfaitement à de nombreuses agressions extérieures et à différentes conditions climatiques. Appartenant à la famille des apiacées, cette plante herbacée d’origine européenne méridionale s’étend généralement sur une hauteur de 30 cm.

Il produit dès la première année, des feuilles frisées ou simples. Tout dépend de l’espèce que vous avez choisie. Vous pourrez donc obtenir du persil plat ou du persil frisé. L’un comme l’autre forme une énorme touffe avec ses feuillages pétiolés et particulièrement odorants. La tige anguleuse, quant à elle, commence à s’accroître jusqu’à 100 cm en deuxième année.

 

Quelles sont les différentes conditions de culture du persil ?

Pour réussir à planter du persil, il faut respecter son exposition. En été, installez-le à mi-ombre et en plein soleil tout au long de l’année. Concernant le choix du sol, mieux vaut s’orienter vers une terre riche en humus, profonde et légère. Mais, quand semer le persil ? Pour cela, on vous conseille d’agir à partir du mois de mars jusqu’en août. Pour vous simplifier le travail, nous allons vous montrer comment semer du persil.

Dans un grand récipient, mettez de l’eau tiède et plongez-y la graine du Petroselinum crispum toute une nuit. Pour le semis persil en pleine terre en hiver, vous devez ameublir cette dernière et créer des sillons tous les 10 à 15 cm avant d’y implanter les graines. Si vous voulez cultiver un persil en pot, assurez-vous de lui choisir la meilleure exposition possible. Autrement, il est conseillé d’employer une bâche pour serre pour un semis à l’abri.

Après le persil en culture, vous pouvez penser à sa récolte qui s’effectue d’ailleurs 2 mois et demi à trois mois après le semis. Lorsque vous faites face à un persil qui monte, pensez à découper les tiges une par une.

 

Persil : comment l’entretenir ? 

Comment couper le persil pour qu’il repousse ? Réalisez une coupe au niveau du sol en veillant à rassembler les touches les plus proches au préalable. Pour bien entretenir le persil après la culture, arrosez-le régulièrement. Vous devez aussi garder un sol bien humide pour favoriser les repousses. Ensuite, investissez dans une bâche en plastique afin de le protéger pendant l’hiver. Mais, comment conserver le persil après la récolte ? Prenez un verre d’eau et déposez-y la base du persil. Fermez le tout avec un sac en plastique et un élastique. Pour réussir à conserver du persil, placez le récipient susmentionné au réfrigérateur. 

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS