Préférez le laurier-tin pour avoir des fleurs dans votre jardin en hiver

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Il n’y a rien de plus plaisant que d’avoir un jardin embelli par diverses espèces de plantes. Le combo enivrant des doux parfums de chaque variété donne souvent l’impression d’être plongé au cœur du jardin d’Eden. Le seul bémol est qu’à la fin de l’automne, rares sont les plantes à fleurs qui résistent au gel et au souffle glacé du premier vent d’hiver. Quoi qu’il en soit, certaines espèces se montrent plus persistantes que d’autres. Le laurier-tin en fait partie !

 

Tour d’horizon sur le laurier-tin

Vous avez certainement déjà entendu parler du laurier. Mais est-ce que vous connaissez le laurier-tin ? Cet arbuste persistant est aujourd’hui en train de devenir la nouvelle espèce préférée des amoureux des grands espaces verts. Le laurier-tin, ce petit arbuste au port compact avec un feuillage vert légèrement foncé appartient à la famille des Adoxacées.

Connu sous le nom scientifique de Viburnum tinus, le laurier thym est aussi communément appelé viorne-tin ou viorne. Une des caractéristiques qui rend cet arbuste aussi spécial est que ses feuillages au reflet argenté peuvent devenir très denses après un taillage régulier. Il se prête par la même occasion à de multiples usages : jardinier, massif, haie,… Cet arbuste est tout aussi apprécié pour sa longue floraison hivernale. De nombreux petits fruits viennent également agrémenter les tiges des feuilles pour un rendu décoratif des plus envoûtants.

Plantation et taille du laurier-tin

Avant d’entrer plus en détail en ce qui concerne la taille de votre laurier, il est de mise de voir de plus près son emplacement pour la plantation. Pour garantir une belle floraison, privilégiez les emplacements ensoleillés, sur un sol bien drainé. En revanche, si vous habitez dans une région froide, installez votre laurier à l’abri. Une bâche pour serre sera à prévoir si vous avez décidé de le mettre dans une serre.

Procéder à la taille du laurier-tin n’est pas vraiment une nécessité. Vous avez la possibilité de le laisser pousser naturellement. Quoi qu’il en soit, si vous avez décidé de l’utiliser en haie ou en pot, il faudra effectuer un taillage régulier. Sachez quand même que si vous désirez équilibrer la ramure de votre arbuste, il faudra attendre la fin de la période de floraison. Autrement, vous risquez de supprimer la fructification. Pensez également à espacer le taillage. La fréquence doit se limiter à une taille tous les 2 ans.

 

Entretien du laurier tin

Comme toutes espèces de plantes et d’arbustes, ce type de laurier nécessite également de l’entretien, à commencer par l’arrosage. La première année suivant la plantation de votre laurier, la fréquence d’arrosage devra se faire régulièrement. Pour le laurier en pot en revanche, il faudra l’arroser lorsque vous remarquez que la terre est sèche au niveau de la surface. En ce qui concerne la maladie du laurier-tin, vous n’avez rien à craindre. Il résiste non seulement à l’hiver, mais également à la plupart des parasites et des champignons.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS