Pied de mouton : comment le trouver et le reconnaître dans la forêt 

Dernière mise à jour: 01.10.22

 

Partir en cueillette en famille est toujours un pur plaisir. Cela nous permet de découvrir ce que la nature a à nous offrir. Vous aimez les champignons ? Nous avons justement écrit cet article pour vous aider à reconnaître une espèce en particulier : pied de mouton.  

 

Les différents indices pour reconnaître le pied de mouton

Le pied de mouton est une variété de champignons Hydnum repandum. Pour éviter de tomber sur un faux pied de mouton, référez-vous dans un premier temps à son chapeau. Effectivement, celui-ci affiche généralement un diamètre de 10 cm. Il se démarque par son apparence bosselée, épaisse, voire lobée. Il a aussi l’habitude de s’amalgamer avec ses voisins. Mais pour le différencier de ces derniers, il suffit de se focaliser sur sa couleur blanche un peu crème et sa texture veloutée.

Le plus jeune a tendance à être enroulé et à avoir une chair ferme. Attention, elle change de couleur (rouge orangé) au contact de l’air. Les pieds  de ce type de champignon sont rebondis et courbés à la base. Son coloris s’harmonise avec celui du chapeau. Enfin, on vous conseille de regarder la forme des aiguillons. Ces derniers sont parfois fragiles et donc simples à détacher. Concernant leur longueur, elle peut aller jusqu’à 1 cm. 


Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Quand et où le trouver ?

Le pied de mouton est très présent dans les endroits humides. Pour le cueillir, on vous recommande d’y aller à la fin de l’été jusqu’en début de l’hiver. Comme indiqué précédemment, cette espèce se retrouve généralement à proximité de ses congénères. Pour la détecter aisément, rapprochez-vous des bois en hêtres, car elle les affectionne. Étant donné qu’elle est cassante au moindre geste, il faut faire attention lors de la récolte. Pour vous protéger, il serait toujours préférable de porter un pantalon de travail.

Celui-ci vous aidera à vous faufiler d’un endroit à l’autre avec un confort inégalable. Si vous tombez sur plusieurs espèces comme l’Hydne blanchâtre, l’hydne ferrugineux et le pied de mouton roussissant, vous pourrez reconnaître facilement le Hydnum répandum par ses aiguillons et ses couleurs crème. Étant donné qu’il figure parmi les meilleurs champignons qui existent, vous pouvez les consommer sans problème.

Préparer les pieds de mouton : comment s’y prendre ?

Cuisiner des pieds de mouton est un jeu d’enfant. Après la cueillette, pensez à les couper correctement et à les laver avec une brosse. Nettoyer les pieds de mouton de cette manière vous permettra de vous débarrasser des débris de végétaux. Il ne reste plus qu’à les passer sous l’eau pour le rinçage, et le tour est joué ! Vous pouvez par exemple le mélanger avec une noisette de beurre.

On vous conseille également de concocter du risotto. Pour la réalisation, il vous faut, du riz, du vin blanc, du parmesan, du bouillon de volaille, quelques cuillères à soupe d’huile d’olive, une cuillère de persil haché, quelques échalotes et du sel. Il suffit de mélanger le pied de mouton avec l’échalote, de verser le riz, le vin blanc puis le bouillon avant de parsemer le tout avec du parmesan. 

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS