Identifier et traiter les maladies des rosiers

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Les rosiers sont des plantes très vulnérables qui sont sujettes à diverses maladies, dont la maladie des rosiers. Pour vaincre quelques-unes de ces affections, il existe des méthodes naturelles et faciles à réaliser. Mère Nature nous offre une multitude de solutions afin de supprimer ces maladies des rosiers.

 

Un rosier malade se reconnaît par la présence de/d’ :

 – rouille

 – oïdium

 – pucerons

 – taches noires

Voici donc les plantes indispensables au traitement des rosiers : la consoude (appelée aussi la reine-des-prés), la prêle et l’ortie.

Comment traiter les pucerons sur les rosiers ?

Les coccinelles ont la capacité d’éliminer les pucerons sur les rosiers. Toutefois, si ces derniers sont persistants, il serait mieux d’utiliser une solution concentrée en soufre qui sera à pulvériser sur la plante pour faire face à une maladie des rosiers. Si vous choisissez cette option, nous vous conseillons de l’effectuer quand le soleil ne sera pas au rendez-vous. Cela évitera que les feuilles prennent feu.

 

Traitement à base de prêle

La décoction de prêle est très active pour ce qui est de l’oïdium du rosier, la rouille du rosier ainsi que les taches noires sur les rosiers, bref pour affronter la maladie des rosiers dans l’ensemble.

Pour réaliser ce traitement pour rosier, suivez les étapes ci-dessous.

 – Dans un récipient, versez 1 litre d’eau de pluie et mettez-y 100 g de feuilles de prêle. Vous laisserez ensuite reposer le tout durant 24 heures.

 – Après le temps de macération, laissez la préparation bouillir pendant 30 petites minutes avant de la réserver jusqu’à ce qu’elle refroidisse.

La solution obtenue est diluée à 10% avant d’être pulvérisée directement sur les plantes.

Un mélange à base de lait écrémé peut également être appliqué pour éradiquer l’oïdium des rosiers. Cette préparation doit être diluée à 10%. C’est une solution performante, aussi bien à titre curatif que préventif. Vaporisez ce mélange sur vos roses tous les 2 ou 3 jours.

 

Préparation d’un purin d’ortie

Il s’agit d’un excellent traitement contre les pucerons des rosiers parce que l’ortie a le don d’éloigner les insectes.

Pour sa réalisation, vous avez besoin de plusieurs tiges d’ortie. Ces dernières sont à mettre dans un filet qui sera placé dans un grand récipient rempli d’eau de pluie. Quand c’est fait, le tout est à laisser macérer pendant 3 à 4 semaines. Il faut filtrer le liquide obtenu avant de le verser dans le pulvérisateur.

Puisque les orties présentent des épines, il est fortement conseillé de se munir d’une paire de gants de travail pour protéger vos mains.  Aussi, les matériaux utilisés comme le filet et le bac doivent être en plastique.

Purin à partir des consoudes

Les poudres blanches sur les rosiers peuvent disparaître si vous préparez la solution suivante. Pour ce faire, utilisez des feuilles de consoudes d’un poids de 150 à 200 grammes pour 1 litre d’eau. La suite de la procédure est identique à la préparation de l’ortie. Quoi qu’il en soit, il est important de bien prendre soin des plantes pour pouvoir les apprécier dans son jardin.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS