Le rôle des cloportes dans la chaîne de décomposition

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Prendre soin de l’espace vert ne se limite pas uniquement à arroser les plantes, à tailler les haies, ou encore, à tondre la pelouse. Prendre soin de l’espace vert, c’est aussi se soucier de la biodiversité qui s’y trouve. D’ailleurs, savez-vous que parmi cette biodiversité se trouve le cloporte ? Il est considéré comme étant l’élément le plus important dans la chaîne de décomposition. Mieux comprendre son rôle est la garantie d’un jardin verdoyant avec une biodiversité saine.

 

Fiche d’identité des cloportes

On parle souvent de cloporte de maison, de cloporte de jardin ou encore de cloporte vinaigre. Mais la majorité d’entre nous ignore ce qu’est vraiment cet insecte et à quoi il sert. Cela va certainement vous surprendre, mais les cloportes, connus sous le nom scientifique d’Oniscidea, sont des crustacés. Ce qui explique pourquoi ils ressemblent tant aux homards, mais en modèle réduit. À la différence de ce que l’on pense, ce sont des crustacés terrestres. Ils sont également les tout derniers représentants de la classe des arthropodes que l’on retrouve aujourd’hui sur la planète.

Les cloportes sont des crétacés qui n’apprécient pas la lumière étant donné que leur peau risque de se fragiliser suite au dessèchement rapide. Ils préfèrent les conditions humides, ce qui explique pourquoi on les localise dans le sol. Et même s’ils sont principalement rencontrés en Europe, il en existe une grande diversité à travers le monde. Leur couleur est ainsi variée et peut aller du jaune, au brun pâle voire même au noir. Au niveau de la morphologie, le cloporte, selon l’espèce, dispose d’une taille qui varie entre 0,5 (petit cloporte) et 2 cm. Il se caractérise également par un squelette externe rigide qui est segmenté, ce qui explique pourquoi il est capable de se rouler en boule. 

Les cloportes disposent de 14 pattes, quelle que soit l’espèce. Et étant des crustacés, ils respirent par des branchies.

Le cloporte, le meilleur ami du jardin

Les cloportes font partie de la macrofaune nécessaire aux espaces verts. Omnivores par excellence, ils adorent engloutir la matière végétale résultant de la décomposition des feuilles mortes, du bois mort et des champignons. Ils ont une pièce buccale, hébergeant une microflore abondante, qui est particulièrement adaptée pour dégrader les parois végétales. Ce qui explique pourquoi ils représentent le maillon important de la fertilité ainsi que du renouvellement du sol

Alors, si vous désirez accélérer le processus de décomposition de vos composts, y mettre des cloportes sera la meilleure idée qui soit. Comme ils affectionnent les lieux humides, ils ont tendance à s’agglutiner sous des tas de feuilles ou des tas de pierres. Vous allez les retrouver le plus souvent dans ces endroits. Attention quand même à placer un filet anti oiseaux par-dessus votre bac à compost étant donné que ces volatiles se délectent des cloportes.

Enfin, pour éviter de nuire à la prolifération de ces crustacés dans votre espace vert, pensez à ne jamais utiliser de pesticides. Privilégiez plutôt le paillage et évitez de biner trop fréquemment les abords de vos haies. 

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS