Les Conditions de culture du ficus Benjamina

Dernière mise à jour: 08.12.22

 

Lorsqu’on n’a pas la main verte, mais que l’on veut ajouter une touche naturelle au décor, il n’y a rien de mieux que les plantes d’intérieur. Elles sont faciles d’entretien et sont en mesure de donner du cachet à l’ensemble de la décoration. Mis à part la plante de jade, l’hibiscus et les cactus, le ficus benjamina est une plante que beaucoup apprécient. Mais comment elle se cultive ? Et qu’en est-il de l’entretien ? Focus.

 

Caractéristiques du ficus benjamina

Ficus benjamina, ficus retusa ou encore ficus microcarpa, est aussi communément appelé en France : le figuier pleureur. Il appartient à la famille des Moracées et est originaire d’Asie. On la retrouve également en Océanie, où dans son environnement naturel il peut atteindre une hauteur de plus de 15 m.

Il peut être aussi cultivé dans l’espace intérieur. Mais dans ce genre d’environnement, sa forme devient assez restreinte et dépasse très rarement les 3 m. Quoi qu’il en soit, il s’adapte assez facilement aux espaces confinés et est capable de supporter une température comprise entre 14 et 23 °C.

 

Ficus : entretien et culture

Planter un ficus est une chose assez simple. Il faudra avant toute chose, commencer par trouver un pot assez grand pour permettre aux racines de se développer correctement. Attention quand même à ce que ce dernier ne soit pas trop grand. Autrement, le ficus risquera de dépasser les 3 m de long. Lorsque vous aurez trouvé le pot adéquat, il est maintenant temps d’y mettre du substrat. Ensuite, vous pourrez y placer votre ficus.

Au niveau de l’emplacement, veillez à placer votre plante dans un coin éclairé ou à ombre légère. Par la même occasion, un emplacement près des fenêtres ne lui convient pas. Évitez également de le placer dans les passages à moins bien sûr qu’elle ne soit encore très jeune. Côté entretien, sachez que l’arrosage du ficus devra se faire une seule fois par semaine en hiver et deux fois en été. Même s’il s’agit d’une plante d’intérieur, elle a un besoin de beaucoup d’eau. Pensez aussi à laisser la motte sèche entre deux arrosages. Dans l’optique où vous décidez de la mettre en extérieur, utilisez une station météo pour savoir si les conditions sont assez bonnes pour lui permettre de s’épanouir convenablement.

 

L’apport en engrais et les autres soins

Pour qu’elle ait des feuillages persistants, lustrés et très décoratifs, il faut que votre plante soit bien nourrie avec de l’engrais. Dans cette lancée, utilisez de l’engrais bio soluble spécifiquement adapté aux plantes vertes, entre trois arrosages. En ce qui concerne les autres types de soins, l’utilisation d’un produit lustrant sur les feuilles tous les trois mois devra être de mise. Sachez que cette plante apprécie également les douches à l’eau de pluie en été.

 

 

DEJA UN COMENTARIO

0 COMENTARIOS